Bourse > Vinci > Vinci : Vinci relève son objectif de chiffre d'affaires
VINCIVINCI DG - FR0000125486DG - FR0000125486
78.100 € +0.71 % Temps réel Euronext Paris
77.550 €Ouverture : +0.71 %Perf Ouverture : 78.250 €+ Haut : 77.410 €+ Bas :
77.550 €Clôture veille : 1 896 700Volume : +0.32 %Capi échangé : 46 107 M€Capi. :

Vinci : Vinci relève son objectif de chiffre d'affaires

Vinci relève son objectif de chiffre d'affairesVinci relève son objectif de chiffre d'affaires

PARIS, 26 AVRIL - Vinci a relevé légèrement jeudi son objectif de chiffre d'affaires 2012 malgré les incertitudes économiques qui planent sur l'Europe, au vu de la bonne activité enregistrée au premier trimestre dans le contracting, pôle qui regroupe le BTP et l'énergie.

Le groupe a réalisé au premier trimestre un chiffre d'affaires de 8,1 milliard d'euros, en hausse de 6%. A périmètre et changes constants, la croissance ressort à 5,3%.

Le consensus Thomson Reuters établi à partir des estimations de cinq analystes donnait 7,7 milliards d'euros.

"Les incertitudes pesant sur les perspectives de croissance économique en Europe, et en particulier, les politiques de réduction des déficits publics, incitent à la prudence dans certains pays et certains secteurs d'activité", a déclaré le groupe de BTP et de concessions dans un communiqué.

"Dans ce contexte et compte-tenu des volumes d'activité enregistrés dans le contracting au 1er trimestre, le groupe pourrait connaître une légère progression de son chiffre d'affaires global en 2012", a-t-il ajouté.

Jusqu'ici, Vinci tablait sur une stagnation de son chiffre d'affaires sur l'année.

Le groupe a rappelé également qu'il s'attendait à une légère progression des recettes de péages sur les autoroutes dont il a la concession, notamment Autoroutes Paris Rhin Rhône (APRR), l'augmentation des tarifs entrée en vigueur le 1er février compensant le tassement du trafic observé depuis le début de l'année.

Vinci a en revanche maintenu son objectif d'une stabilité de ses marges opérationnelles en 2012.

L'action a clôturé jeudi en baisse de 0,48% à 34,11 euros, donnant une capitalisation boursière de l'ordre de 19,3 milliards d'euros. Depuis le début de l'année, le titre est quasiment stable (-0,48%), après une baisse de 17% sur l'ensemble de 2011.

Gilles Guillaume, avec Michel Pires-Brito, édité par Jean-Michel Bélot

Copyright © 2012 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...