Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

VALNEVA

VLA - FR0004056851 SRD PEA PEA-PME
12.080 € +0.33 % Temps réel Euronext Paris

Valneva : En attendant le vaccin anti-Covid, les ventes de Valneva pâtissent des restrictions aux voyages

jeudi 20 mai 2021 à 11h00

(BFM Bourse) - Le groupe nantais, qui développe un vaccin contre le Covid actuellement dans la dernière ligne droite des essais cliniques, a vu les ventes de son portefeuille actuel de vaccins (principalement destinés aux voyageurs) divisées par deux au premier trimestre. Le groupe révise en baisse son objectif annuel.

Bien que toujours en nette progression depuis le début de l'année (plus de 60%) à la faveur de l'avancée de son candidat vaccin VLA2001 contre le Covid-19, le cours de Valneva corrige significativement jeudi matin, alors que le contexte sanitaire continue à peser sur ses ventes de vaccins comme l'anticholérique Dukoral ou Ixiaro, prescrits habituellement aux personnes voyageant dans des zones à risques. Malgré de premiers signes de reprise avec la levée progressive des restrictions aux déplacements, la biotech considère que les perspectives 2021 restent fragiles et réduit la fourchette de ses objectifs. Le titre perd 3,85% à 12 euros.

Déception pour Valneva. Au premier trimestre 2021, le groupe issu de la fusion entre le français Vivalis et l'autrichien Intercell a enregistré un recul des ventes de vaccins qu'il commercialise à l'heure actuelle, de 50,7% à 16,1 millions d'euros (-47,8% à taux de change constants). En effet, les ventes d'Ixiaro (vaccin contre l'encéphalite japonaise, maladie qui sévit en Asie du Sud-Est) ont lourdement chuté et celles de Dukoral (contre le choléra) quasi réduites à zéro.

Petite consolation, les vaccins Rabipur/RabAvert (contre la rage) et Encepur (contre l'encéphalite à tiques) que Valneva distribue pour le compte de Bavarian Nordic ont apporté 2,7 millions d'euros de ventes, démontrant l'intérêt du partenariat noué entre les deux indépendants l'année dernière (Valneva distribue les produits de Bavarian Nordic au Canada, en Grande-Bretagne, en France et en Autriche, puis en Belgique et aux Pays-Bas, son partenaire commercialisant les produits de Valneva en Allemagne et en Suisse).

Outre les ventes de vaccins, Valneva a enregistré des revenus de collaborations, licences et services, de 7,1 millions d'euros (contre 2,5 millions au premier trimestre 2020), principalement liés à la collaboration avec Pfizer pour le vaccin contre la maladie de Lyme en cours de développement.

Compte tenu de charges incompressibles (capacités de production inutilisées sur Dukoral) et d'une poursuite de l'augmentation des dépenses de R&D, à 27,7 millions contre 13,3 millions d'euros au premier trimestre 2020, du fait des travaux sur la Covid-19 mais aussi de ceux du vaccin contre le chikungunya, VLA1553, en phase 3 désormais), le trimestre se solde pour Valneva par une perte opérationnelle de 31,1 millions, à comparer à un bénéfice symbolique un an plus tôt. Le groupe a, par ailleurs, enregistré un EBITDA négatif de 28,3 millions au premier trimestre 2021 contre un EBITDA positif de 2,4 millions au premier trimestre 2020. Au bout du compte, la perte nette s'alourdit à 27,7 millions d'euros, contre une perte nette de 1,2 million au premier trimestre 2020.

Pour autant, la trésorerie du groupe est particulièrement florissante. Les activités opérationnelles ont généré un flux net de trésorerie de 47,6 millions d'euros au premier trimestre (3 millions un an plus tôt) grâce aux paiements d’étapes reçus dans le cadre de l’accord conclu avec le gouvernement britannique en septembre 2020. La biotech a fini le trimestre avec un solde de trésorerie de 235,9 millions d'euros - ne prenant pas encore en compte les 107,6 millions de dollars levés au total dans le cadre de l'introduction au Nasdaq qui a eu lieu début mai.

"Valneva continue de franchir des étapes R&D importantes grâce aux efforts considérables de notre équipe et de nos partenaires. Notre récente introduction au Nasdaq marque une étape stratégique importante pour Valneva", a déclaré le CEO, Thomas Lingelbach, tout en remercier les actionnaires, partenaires et employés, existants et nouveaux, pour leur soutien et leur contribution." Nous sommes désormais en position de force pour poursuivre la bonne exécution de nos programmes clés et continuer à créer de la valeur pour nos actionnaires", a-t-il ajouté.

Pour l’exercice en cours, le groupe a indiqué prévoir désormais un chiffre d'affaires hors VLA2001 compris entre 80 et 105 millions d'euros (au lieu d'une fourchette de 100 à 115 millions d'euros), "car si les premiers signes de reprise des ventes de vaccins du voyage sont visibles, les perspectives pour 2021 restent fragiles". En parallèle Valneva maintient sa prévision de dépenses R&D, hors VLA2001 toujours, comprises entre 65 millions et 75 millions d'euros.

Guillaume Bayre - ©2021 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur VALNEVA en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+318.80 % vs +33.45 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat