Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

VALLOUREC

VK - FR0013506730 SRD PEA PEA-PME
10.350 € -3.00 % Temps réel Euronext Paris

Vallourec : La reprise des marchés pétrolier et minier permet à Vallourec de relever ses prévisions

vendredi 30 avril 2021 à 09h39
Vallourec rehausse ses perspectives annuelles

(BFM Bourse) - Le spécialiste français des tubes en acier sans soudure profite de "meilleurs perspectives sur certains marchés" pour relever nettement ses objectifs 2021, exercice sur lequel il vise désormais un excédent brut d'exploitation compris entre 350 et 400 millions d'euros.

Du mieux pour Vallourec, ancien fleuron de la cote tricolore -membre du CAC entre 2006 et 2014- tombé en disgrâce car en proie à de lourdes (et récurrentes) difficultés financières, aggravées par la pandémie. Après être passé plusieurs fois par la case augmentation de capital, puis avoir été contraint de laisser la main à ses créanciers pour se restructurer financièrement en novembre dernier, Vallourec relève ses perspectives pour l'exercice 2021 ce vendredi.

Le fabricant français de tubes sans soudure profite de "meilleures perspectives sur certains de ses marchés" pour viser désormais un excédent brut d'exploitation compris entre 350 et 400 millions d'euros, contre un objectif de 250 à 300 millions d'euros annoncé en février à l'occasion des résultats annuels. Le groupe nordiste rehausse également son objectif de flux de trésorerie disponible, attendant désormais une sortie de cash comprise entre -340 et -260 millions d'euros (contre -380 à -300 millions d'euros auparavant).

Vallourec profite de la flambée du prix du minerai de fer

Le groupe explique donc ce relèvement d'objectifs par des "perspectives significativement meilleures sur certains des marchés sur lesquels [il] opère". C'est le cas en particulier des volumes et des prix de vente anticipés pour l'activité OCTG (pour "Oil Country Tubular Goods" , des produits tubulaires haut-de-gamme pour l'industrie pétrolière) en Amérique du Nord, et de la mine de fer au Brésil, détaille Vallourec.

Pour les analystes de Jefferies, c'est ce dernier point qui a incité le groupe tricolore à revoir ses prévisions à la hausse. "Vallourec n'a jamais confirmé quelle hypothèse de prix du minerai de fer est intégrée dans ses prévisions (nouvelles ou anciennes)", relèvent-ils, tout en maintenant leur conseil à conserver sur le titre. "À notre avis, le prix du minerai de fer est probablement le principal moteur de la mise à jour des prévisions" jugent ainsi les analystes, alors que le prix de cette matière première a atteint cette semaine un record historique selon l'indice compilé par S&P Platts depuis la fin des années 2000.

"Les nouvelles perspectives de flux de trésorerie disponible comprennent un décaissement supplémentaire prévu d'environ 65 millions d'euros, lié à l'exercice d'une option de rachat de dette au Brésil" est-il également précisé. L'enveloppe d'environ 160 millions d'euros d'investissements prévue cette année reste en revanche inchangée.

Restructuration financière approuvée la semaine dernière

Réunis mardi dernier en assemblée générale, les actionnaires de Vallourec ont approuvé à 83% le plan de restructuration financière du groupe annoncé début février ainsi que la future transformation en société anonyme à conseil d'administration. Le plan prévoit un désendettement de 1,8 milliard d'euros avec notamment une augmentation de capital de 300 millions d'euros et une conversion en capital de 1,3 milliard d'euros de créances, ramenant la dette brute à 1,7 milliard d'euros. À l'issue de l'opération, autour du 30 juin selon le directeur financier de Vallourec Olivier Mallet, les fonds Apollo et SVPGlobal deviendront les principaux actionnaires du groupe. La banque publique Bpifrance et le sidérurgiste japonais Nippon Steel, jusque là actionnaires de référence, souscriront également à l'augmentation de capital.

Selon le calendrier indicatif, les différentes autorisations réglementaires nécessaires sont attendues en mai, ce qui devrait permettre ensuite au Tribunal de commerce de Nanterre d'examiner la demande d'arrêté du plan de sauvegarde ouverte en février. Une audience à ce sujet est prévue le 11 mai.

En tête du palmarès de l'ensemble de la cote tricolore, le titre Vallourec (re)bondit de 10,1% à 28,94 euros, ce qui lui permet de revenir à son niveau de... lundi dernier, veille de l'assemblée générale. Et s'il reprend désormais près de 7% depuis le 1er janvier, et 130% sur six mois, le parcours boursier de Vallourec ressemble toujours à un long chemin de croix, le titre ayant abandonné plus de 98% de sa valeur au cours des 10 dernières années -et plus encore par rapport à son pic historique de fin juin 2007 à près de 5.000 euros- à grands coups d'augmentations de capital assorties de massives dilutions pour les actionnaires.

Quentin Soubranne - ©2021 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur VALLOUREC en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+319.10 % vs +33.29 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat