Bourse > Valeo > Valeo : Valeo prévoit encore d'améliorer rentabilité en 2015
VALEOVALEO FR - FR0013176526FR - FR0013176526
59.770 € +0.32 % Temps réel Euronext Paris
60.190 €Ouverture : -0.70 %Perf Ouverture : 60.360 €+ Haut : 58.860 €+ Bas :
59.580 €Clôture veille : 1 159 870Volume : +0.49 %Capi échangé : 14 294 M€Capi. :

Valeo : Valeo prévoit encore d'améliorer rentabilité en 2015

Valeo prévoit encore d'améliorer sa marge opérationnelle en 2015Valeo prévoit encore d'améliorer sa marge opérationnelle en 2015

PARIS (Reuters) - Valeo proposera à ses actionnaires le versement d'un dividende de 2,2 euros par action au titre de 2014, soit 30% de son bénéfice l'an dernier, et entend encore faire progresser sa marge opérationnelle en 2015.

Sur la base d'un scénario économique prévoyant notamment une production automobile mondiale en hausse d'environ 3% cette année, l'équipementier vise une croissance de son chiffre d'affaires "supérieure à celle du marché" dans ses principales régions de production en 2015 et un taux de marge opérationnelle "légèrement supérieur" à celui de 2014 (7,2%).

Le groupe dévoilera les détails d'un nouveau plan stratégique pluriannuel au cours d'une journée investisseurs le 16 mars.

Hors exceptionnels, le résultat net part du groupe 2014 de Valeo a augmenté de 18% à 593 millions d'euros tandis que le chiffre d'affaires signe une hausse de 9% à 12,73 milliards grâce à une contribution positive de tous les pôles. En première monte, les ventes affichent une progression de 11% à 10,89 milliards.

Les prises de commandes ressortent pour leur part à 17,5 milliards d'euros, en croissance de 18%.

Réintégrée l'année dernière au CAC 40, l'action Valeo a clôturé à 133,65 euros (-1,18%) à la Bourse de Paris mardi avant la publication de ces données.

Depuis le début de l'année, le titre s'offre près de 30% et surperforme l'indice sectoriel européen, lequel a gagné près de 25%, porté par les espoirs d'une reprise économique concrète dans la zone euro.

"Les grandes tendances dans le secteur de l'automobile ont ouvert une fenêtre de cinq à dix ans de croissance organique supérieure à la moyenne pour les équipementiers européens", écrivait pour sa part le bureau d'études Exane fin janvier, citant les améliorations apportées sur la consommation de carburant, la standardisation des plates-formes ou encore la sécurité.

(Matthias Blamont, Laurence Frost, édité par Cyril Altmeyer)

Copyright © 2015 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI