Bourse > Valeo > Valeo : Valeo défend sa stratégie face à pardus
VALEOVALEO FR - FR0013176526FR - FR0013176526
65.340 € -0.85 % Temps réel Euronext Paris
65.440 €Ouverture : -0.15 %Perf Ouverture : 65.810 €+ Haut : 64.880 €+ Bas :
65.900 €Clôture veille : 425 621Volume : +0.18 %Capi échangé : 15 626 M€Capi. :

Valeo : Valeo défend sa stratégie face à pardus

Valeo défend sa stratégie face à pardusValeo défend sa stratégie face à pardus

par Marie Mawad

PARIS (Reuters) - Valeo a défendu mercredi sa stratégie, sur fond de critiques de son actionnaire Pardus, se disant "optimiste" sur une revalorisation de son cours de Bourse grâce à l'amélioration de ses résultats.

Lors de son assemblée générale annuelle, l'équipementier automobile a réaffirmé qu'il donnait la priorité à l'amélioration de sa rentabilité et s'est dit confiant dans sa capacité à atteindre ses objectifs en dépit de la hausse des prix des matières premières.

"On a fait un énorme chemin sur la rentabilité. Un an après, on a doublé notre cours de bourse, mais il reste encore un déficit", a déclaré le directeur général, Jacques Aschenbroich, soulignant l'important potentiel d'appréciation boursière qui persiste au regard de l'objectif de cours moyen d'un consensus d'analystes, à 59 euros.

Lors d'un débat sur le déficit de valorisation du groupe face à ses pairs, inscrit à l'ordre du jour en avril par le fonds d'investissement américain Pardus, actionnaire à 2,85%, Valeo s'est dit "optimiste" sur un rattrapage boursier lié à l'amélioration opérationnelle.

Un représentant de Pardus, Behdad Alizadeh, présent dans l'assistance, a quant à lui affirmé donner toute sa confiance au conseil et au président du groupe français pour mener à bien cette revalorisation.

"Je suis ravi de voir que c'est une priorité pour monsieur Aschenbroich également (...). Nous voulons juste nous assurer que le management est conscient que la valorisation ne s'est pas beaucoup améliorée depuis les années difficiles de 2008 et 2009", a déclaré le représentant de Pardus.

Le fonds d'investissement, qui détenait il y a encore quelques mois près de 20% du tour de table de Valeo, reste le deuxième plus gros actionnaire, derrière le Fonds stratégique d'investissement (FSI).

Dans le cadre d'un plan à l'horizon 2015, dévoilé en mars dernier, Valeo vise notamment une marge opérationnelle supérieure à 7%.

"Nous allons améliorer un peu notre rentabilité par rapport à l'an dernier, malgré l'impact des matières premières", a ajouté le directeur général du groupe, qui estime également que Valeo peut croître de 2-3% par an dans les années qui viennent.

Edité par Gwénaelle Barzic

Copyright © 2011 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...