Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

UNIBAIL-RODAMCO-WESTFIELD

URW - FR0013326246 SRD PEA PEA-PME
62.240 € -1.50 %

Unibail-rodamco-westfield : Après son rachat de Westfield, Unibail Rodamco prudent sur ses prévisions

jeudi 30 août 2018 à 11h26
Le centre commercial d'Aeroville près de Roissy appartient à Unibail-Rodamco

(BFM Bourse) - La première foncière d'Europe confirme ses prévisions mais ne convainc pas totalement le marché.

Unibail Rodamco, première foncière européenne, spécialisée dans l'immobilier commercial, a confirmé ses prévisions mais ne les a pas relevées pour 2018. Ses résultats sont plutôt mal accueillis et le groupe perd 3,7% à 183,30€ à 10h05, lanterne rouge du CAC.

Ses comptes intègrent pour la première fois Westfield, foncière australienne dont l'acquisition a été finalisée en juin pour 20 milliards d'euros, un prix jugé cher par certains mais qui lui permet de s'implanter aux Etats-Unis et au Royaume-Uni, où le groupe était absent.

Le groupe a engrangé 861 millions d'euros de loyers sur le premier semestre 2018, en hausse de 8,3% par rapport à l'année précédente, et confirme une prévision de résultat net par action de 12,75 à 12,90€. Près de 86% des loyers nets du groupe proviennent de ses centres commerciaux. Le résultat net récurrent passe lui à 703 millions d'euros sur 6 mois, en progression de 14,5% sur un an.

Un rendement de 6% à attendre

Le groupe précise aussi que les cessions de 3 milliards d'euros d'actifs sont "bien engagées". Des centres commerciaux espagnols ont notamment déjà été cédés pour 1,25 milliards d'euros. "Notre priorité reste l’amélioration continue de notre portefeuille par une gestion rigoureuse et notre politique de rotation des actif", assure ainsi dans un communiqué Christophe Cuvillier, le président du directoire.

Face à la désaffection des centres commerciaux les plus vieillissants et le boom de l'e-commerce, Unibail se concentre sur un nombre limité de centres commerciaux modernes de grande taille avec une stratégie de montée en gamme.

Le marché semble douter des perspectives de la foncière et de sa capacité à faire face à un environnement de taux en hausse dans le monde. Toutefois, au 30 juin, la valeur de l'actif net réévalué (EPRA triple net) a atteint 204,2 euros par action contre 200,5 euros au 31 décembre 2017, et on peut s'interroger sur la sanction du marché ce matin.

Le dividende attendu sur le titre par le consensus Factset est de 11,96% soit un rendement de 6%, même si cela ne semble pas convaincre les investisseurs à ce stade. Depuis le début de l'année, la valeur est en recul de 7%.

Sébastien Duhamel - ©2021 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur UNIBAIL-RODAMCO-WESTFIELD en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+312.80 % vs +41.11 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat