Bourse > Transgene > Transgene : La spéculation sur le TG4010 se réveille
TRANSGENETRANSGENE TNG - FR0005175080TNG - FR0005175080
3.150 € -0.63 % Temps réel Euronext Paris
3.170 €Ouverture : -0.63 %Perf Ouverture : 3.170 €+ Haut : 3.150 €+ Bas :
3.170 €Clôture veille : 13 542Volume : +0.02 %Capi échangé : 178 M€Capi. :

Transgene : La spéculation sur le TG4010 se réveille

(Tradingsat.com) - Transgene fait l'objet mercredi d'un très net regain d'intérêt de la part des investisseurs à la Bourse de Paris, où l'action de la société biopharmaceutique s'envole de plus de 12% (+12,6% à 13,60 euros vers 12h10). La spéculation sur le possible exercice par le groupe pharmaceutique suisse Novartis de l'option de licence dont il dispose sur le produit d'immunothérapie TG4010 de Transgene se réveille.

Alors que la période de 90 jours - débutée le 8 janvier - dont dispose Novartis pour exercer ou non ladite option est maintenant bien avancée, un événement est venu renforcer cette semaine la probabilité d'une décision positive. Bristol-Myers Squibb (BMS) a signé un accord de collaboration avec Five Prime, une biotech nord-américaine développant des protéines thérapeutiques visant les cancers et les maladies inflammatoires. L'opération vient ainsi renforcer l'expertise du géant pharmaceutique américain dans l'immunothérapie anticancéreuse, domaine dans lequel il dispose déjà d'une certaine avance.

Pour ne pas trop se laisser distancer, les concurrents, au premier rang desquels Roche, Merck, et... Novartis, vont donc devoir réagir. Ils « devront investir de manière significative dans leur R&D en interne, ou acquérir de nouvelles molécules auprès de sociétés plus innovantes afin de rester dans la course », a souligné hier le bureau d'analystes de Gilbert Dupont. Ce dernier estime ainsi que « le contexte milite de plus en plus pour un exercice de l’option de Novartis sur le TG4010 »...

TG4010 est en cours de développement pour le traitement de première ligne.du cancer du poumon « non à petites cellules » (NSCLC, non small cell lung cancer) au stade métastatique, associé à une chimiothérapie. Transgene a accordé à Novartis une option de licence exclusive et mondiale des droits du produit.

En vertu de cet accord, Novartis dispose de 90 jours à partir de la mise à disposition, le 8 janvier dernier, des résultats de la partie IIb de l’étude clinique destinée à obtenir l’autorisation de mise sur le marché du produit.

Si l’option est exercée, Novartis financera l’intégralité des coûts de développement, réglementaires et de lancement commercial de TG4010 dans toutes les indications, tandis que Transgene percevra un montant non-remboursable lié à la concession de la licence à Novartis, puis recevra des paiements liés au franchissement d’étapes de développement, d’autorisations réglementaires et de seuils de chiffre d’affaires mondial. Transgene percevra également des redevances sur le chiffre d’affaires mondial.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI