Bourse > Thales > Thales : Thales compte sur les pays matures en plus des émergents
THALESTHALES HO - FR0000121329HO - FR0000121329
93.760 € -0.51 % Temps réel Euronext Paris
94.120 €Ouverture : -0.38 %Perf Ouverture : 94.320 €+ Haut : 92.350 €+ Bas :
94.240 €Clôture veille : 332 478Volume : +0.16 %Capi échangé : 19 849 M€Capi. :

Thales : Thales compte sur les pays matures en plus des émergents

Thales compte sur les pays matures en plus des émergentsThales compte sur les pays matures en plus des émergents

PARIS (Reuters) - Thales a souligné vendredi que les pays matures l'avaient aidé à réaliser une solide croissance organique au premier semestre, lui permettant ainsi de ne plus compter sur les seuls émergents.

L'équipementier pour l'aérospatiale, la défense et la sécurité a réalisé un chiffre d'affaires de 6,85 milliards d'euros au premier semestre, au-dessus du consensus Thomson Reuters I/B/E/S qui s'établissait à 6,571 milliards.

"La croissance vient aussi des pays matures, c'est un point nouveau", a expliqué son PDG, Patrice Caine, à des journalistes.

La croissance organique de Thales, de 8,9% au premier semestre, reste toutefois largement supérieure dans les émergents, avec un rythme de 14%, soit le double de celui des pays matures.

Au Royaume-Uni, deuxième marché de Thales après la France, Patrice Caine a réaffirmé ne pas prévoir d'impact à court terme du Brexit.

Thales a réalisé en outre au premier semestre une croissance organique de 5,9% en France, où le groupe réalise 24% de son chiffre d'affaires.

Le groupe, qui s'est engagé sur une croissance organique de l'ordre de 5% pour 2016, 2017 et 2018, a maintenu son objectif pour cette année, malgré ses performances semestrielles supérieures aux attentes.

"C'est beaucoup trop tôt pour en tirer une quelconque conclusion pour l'année", a expliqué Patrice Caine.

Il a d'ailleurs réaffirmé son objectif d'engranger de l'ordre de 14 milliards d'euros de commandes cette année, malgré une chute de 13% au premier semestre par rapport aux six premiers mois de 2015 marqués par le contrat de l'avion de combat Rafale à l'Egypte.

Thales a également confirmé tous ses objectifs à court et moyen termes, comme sa prévision de hausse de 7 à 9% de son bénéfice opérationnel cette année et de marge opérationnelle de 9,5% à 10% à l'horizon 2017-2018.

(Cyril Altmeyer et Tim Hepher, édité par Matthieu Protard)

Copyright © 2016 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI