Bourse > Thales > Thales : Thales compte sur le digital pour résister au géant UTC-Rockwell
THALESTHALES HO - FR0000121329HO - FR0000121329
93.900 € -0.59 % Temps réel Euronext Paris
94.480 €Ouverture : -0.61 %Perf Ouverture : 94.500 €+ Haut : 93.670 €+ Bas :
94.460 €Clôture veille : 261 796Volume : +0.12 %Capi échangé : 19 879 M€Capi. :

Thales : Thales compte sur le digital pour résister au géant UTC-Rockwell

Thales compte sur le digital pour résister au géant UTC-RockwellThales compte sur le digital pour résister au géant UTC-Rockwell

PARIS (Reuters) - Le mariage entre les américains United Technologies Corp (UTC) et Rockwell Collins ne change pas la donne pour Thales, qui est renforcé par son exposition aux nouvelles technologies, a déclaré mardi à Reuters le PDG du groupe français.

L'équipementier américain United Technologies a annoncé lundi un projet de rachat du spécialiste des intérieurs d'avions et de l'avionique (électronique à bord) Rockwell Collins pour 30 milliards de dollars, créant un nouveau géant mondial.

"A l'instant t=0, cela ne change rien" a dit le PDG de Thales, Patrice Caine, en marge de l'Université de la Défense à Toulon. "La course à la taille, je n’y ai jamais trop cru".

Thales, dont les principaux actionnaires sont l'Etat et Dassault Aviation, a envisagé par le passé de se rapprocher de Safran, mais a fini par augmenter sa taille par de gros contrats et quelques acquisitions ciblées, notamment dans les technologies clés pour l'aéronautique.

"Un groupe comme le nôtre est suffisamment diversifié pour être résilient vis-à-vis de ce type de mouvement", a fait valoir Patrice Caine au sujet du mariage UTC-Rockwell.

Il a dit vouloir poursuivre le développement de Thales dans le digital appliqué à ses activités d'aérospatiale, de sécurité, de transport et de défense, se renforçant notamment dans l'analyse de données, l'intelligence artificielle et la cybersécurité.

"C'est cette dualité qui va nous différencier de plus en plus", a-t-il estimé.

Thales a annoncé fin juillet des résultats semestriels bien meilleurs que prévu tout en disant discuter avec Airbus en vue d'une collaboration dans les services.

(Cyril Altmeyer, édité par Jean-Michel Bélot)

Copyright © 2017 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...