Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

THALES

HO - FR0000121329 SRD PEA PEA-PME
75.420 € -0.50 % Temps réel Euronext Paris

Thales : Le coup de frein sur le spatial n'empêche pas le marché de saluer les résultats de Thales

mercredi 4 septembre 2019 à 11h00
Les comptes semestriels salués malgré un objectif ajusté

(BFM Bourse) - Malgré un ajustement de son objectif de croissance organique vers le bas de la fourchette visée pour 2019, l'action Thales bondit de 6% mercredi matin. Dans un contexte de transition technologique dans le domaine des satellites, le marché spatial ralentit -ponctuellement- la progression du groupe. Mais les ambitions 2021 demeurent intactes, tandis que le premier semestre s'est soldé par un ensemble de résultats solides.

Une mise à jour d'objectifs parfaitement négociée pour Thales. Le titre, figurant désormais parmi l'échantillon du CAC 40, s'adjuge 5,99% à 110,60 euros mercredi vers 10h00, portant à plus de 10% sa progression en l'espace d'un mois, dans la foulée de la publication des résultats semestriels.

Après avoir vu son chiffre d'affaires stagner en données organiques (-0,5%, mais augmenté de +9,9% en publié compte tenu de l'intégration de Gemalto, pour atteindre 8,19 milliards d'euros) au premier semestre, la direction de Thales a fait savoir que le groupe visait une croissance organique (à taux de change et périmètre constants) dans le bas de la fourchette précédemment fixée, soit une progression par rapport à l'an dernier plus proche de 3% que de 4%.

Ce ajustement traduit en premier lieu un ralentissement du marché spatial commercial. La direction a souligné que ce marché devrait se contracter de 10% cette année dans un contexte d'attentisme des clients face à une avalanche d'évolutions technologiques (tendance à la miniaturisation avec les "smallsats" de moins de 500 kilogrammes, essor des antennes réseau à commande de phase, plus petites et facilement orientables, débuts du programme SRTS de la NASA, etc.), les poussant à peser soigneusement leurs décisions d'investissement avant d'opter pour tel ou tel standard. Mais par-delà cette période de transition, le marché des satellites reste tiré par la demande de capacité dans les télécoms et les nouvelles applications, avec une progression annuelle attendue autour de 5% l'an sur la prochaine décennie.

Quoi qu'il en soit, le résultat opérationnel (EBIT) 2019, sur la base du périmètre et des taux de change de juin, est toujours attendu entre 1,98 et 2 milliards d'euros, en forte expansion par rapport à 2018 (1,685 milliard d'euros).

Pour le premier semestre, l'EBIT est ressorti à 820 millions d'euros (10% du chiffre d’affaires), contre 762 millions (10,2% du chiffre d'affaires) au premier semestre 2018, traduisant une légère baisse de la marge du fait de la consolidation de Gemalto, dont la rentabilité est plus saisonnalisée que le reste du groupe, mais supérieur aux projections moyennes des analystes. À périmètre et taux de change constants, la marge aurait progressé de 0,4 point. Le bénéfice net ajusté part du groupe a progressé dans les mêmes proportions que l'EBIT, à 574 millions d'euros.

Autre élément particulièrement apprécié des investisseurs, le montant de nouvelles commandes du premier semestre a progressé de 10% à 6,995 milliard d'euros avec notamment 7 grandes commandes d’un montant unitaire supérieur à 100 millions.

Guillaume Bayre - ©2020 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur THALES en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+308.90 % vs +0.82 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat