Bourse > Tf1 > Tf1 : Gilles Pélisson succédera à Nonce Paolini à la tête de TF1
TF1TF1 TFI - FR0000054900TFI - FR0000054900
11.260 € +8.06 % Temps réel Euronext Paris
11.000 €Ouverture : +2.36 %Perf Ouverture : 11.500 €+ Haut : 10.970 €+ Bas :
10.700 €Clôture veille : 636 550Volume : +0.30 %Capi échangé : 2 358 M€Capi. :

Tf1 : Gilles Pélisson succédera à Nonce Paolini à la tête de TF1

TF1 change de PDG et affiche des recettes publicitaires en berneTF1 change de PDG et affiche des recettes publicitaires en berne

PARIS (Reuters) - Gilles Pélisson sera nommé PDG de TF1 en février à la fin du mandat de Nonce Paolini, a annoncé mercredi le groupe de télévision lors de la publication de résultats trimestriels marqués par une baisse des recettes publicitaires.

Le futur dirigeant de TF1, qui amorce ainsi la transition quatre mois avant le départ de Nonce Paolini, est administrateur de la société depuis 2009, mais il n'a jamais eu de poste de direction dans la télévision, et est surtout connu pour avoir dirigé AccorHotels.

Ce n'est en revanche pas la première fois que Gilles Pélisson, âgé de 58 ans, travaille pour le groupe Bouygues. Entré chez Bouygues Telecom en 2001, il en est devenu le PDG en 2004, avant de quitter l'opérateur en 2005.

Avant sa nomination le 17 février, Gilles Pélisson se préparera à ses nouvelles fonctions avec le concours de Nonce Paolini, précise TF1 dans un communiqué.

Parmi les défis qui attendent le nouveau PDG, le marché publicitaire français peine à retrouver la croissance.

Le groupe de télévision précise que ses recettes publicitaires ont reculé de 4,9% au troisième trimestre et que le marché net de la publicité télévisuelle devrait rester "stable" au dernier trimestre en l'absence de signaux clairs de reprise et en raison d'une visibilité toujours faible.

TF1 a vu son chiffre d'affaires baisser de 4,1% au troisième trimestre à 419,3 millions d'euros tandis que son résultat opérationnel courant a progressé de 5,6% à 9,5 millions.

Le groupe précise que son chiffre d'affaires est également affecté par la déconsolidation d'Eurosport France et par un comparatif défavorable lié à la Coupe du monde de football de 2014, loin d'être compensée par la Coupe du monde de rugby sur le seul mois de septembre.

L'arrêt de la publication papier de Metronews en juillet pèse aussi sur les résultats.

(Joseph Sotinel, édité par Cyril Altmeyer)

Copyright © 2015 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...