Bourse > Synergie > Synergie : Les Agnelli pourraient sortir renforcés de la fusion Fiat/Chrysler
SYNERGIESYNERGIE SDG - FR0000032658SDG - FR0000032658
38.320 € -0.67 % Temps réel Euronext Paris
38.410 €Ouverture : -0.23 %Perf Ouverture : 38.520 €+ Haut : 38.010 €+ Bas :
38.580 €Clôture veille : 7 931Volume : +0.03 %Capi échangé : 934 M€Capi. :

Synergie : Les Agnelli pourraient sortir renforcés de la fusion Fiat/Chrysler

Les Agnelli pourraient sortir renforcés de la fusion Fiat/ChryslerLes Agnelli pourraient sortir renforcés de la fusion Fiat/Chrysler

MILAN (Reuters) - La famille Agnelli pourrait bien renforcer son contrôle sur Fiat après sa fusion avec sa filiale américaine Chrysler et une introduction à Wall Street dans le courant de l'année, suivant un document boursier américain.

Ce résultat trancherait avec ce qui s'est produit pour d'autres constructeurs automobiles européens dont les familles fondatrices ont été forcées de céder le contrôle pour survivre.

Les Agnelli contrôlent Fiat Chrysler par le biais d'une participation de 30% détenue via la holding Exor mais ils pourraient monter à 46% pour les droits de vote par le biais d'un programme de fidélisation mis en place dans le cadre de la fusion et destiné à gratifier les investisseurs de long terme.

Mais les 46% ne seraient atteints que si aucun actionnaire autre qu'Exor ne participait à ce programme, suivant lequel les actionnaires qui ont gardé leurs parts pendant trois ans peuvent obtenir deux votes par action.

Ce qui aurait pour effet de "rendre plus difficile pour les actionnaires de Fiat Chrysler Automobiles (FCA) de changer la direction de FCA ou d'acquérir une participation de contrôle dans FCA", lit-on dans le document remis par Fiat Chrysler à la Securities and Exchange Commission (SEC) américaine.

Fiat compte sur sa fusion avec Chrysler et sur sa cotation aux USA pour financer son plan de 48 milliards d'euros qui vise à quintupler le bénéfice net et à augmenter le chiffre d'affaires de 60% d'ici 2018.

Toutefois, ce rapprochement ne produira aucune synergie notable, explique le constructeur dans le document.

Les actionnaires de Fiat doivent se prononcer sur la fusion le 1er août.

FCA sera immatriculée aux Pays-Bas et son siège social sera à Londres.

(Agnieszka Flak, Wilfrid Exbrayat pour le service français)

Copyright © 2014 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...