Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

Suez(rompus)

SZE - FR0000120529
27.260 +0.16 %

Suez(rompus) : Visa de l'amf sur la fusion gdf-suez, objectifs confirmés

lundi 16 juin 2008 à 10h03
BFM Bourse

PARIS (Reuters) - Gaz de France et Suez annoncent avoir obtenu le visa de l'Autorité des marchés financiers (AMF) sur le prospectus relatif à leur projet de fusion, qui devrait intervenir le 22 juillet et vise à créer un leader mondial de l'énergie.

Les deux groupes ont confirmé dans un communiqué leurs objectifs financiers, tandis que Suez Environnement, filiale de services à l'environnement de Suez qui doit être introduite en Bourse dans le cadre de la fusion - le 22 juillet également - a dévoilé ses objectifs financiers.

L'ensemble en cours de fusion GDF Suez a pour sa part répété qu'il visait un Ebitda cible d'environ 17 milliards d'euros à l'horizon 2010.

"Cette croissance sera notamment rendue possible grâce aux synergies réalisées par le rapprochement des deux groupes (objectif d'environ un milliard d'euros par an de synergies opérationnelles à horizon 2013) et par la mise en oeuvre d'un programme d'investissement industriel de 10 milliards d'euros par an en moyenne sur la période 2008-2010".

GDF Suez a également réitéré son objectif de distribution supérieure à 50% du résultat net part du groupe récurrent et de croissance du dividende par action de 10% à 15% par an en moyenne entre le dividende payé en 2007 et le dividende payé en 2010.

Il a en outre redit qu'il continuerait de "suivre une discipline financière stricte avec un objectif de notation de crédit 'strong A'".

Les assemblées générales mixtes des actionnaires des deux sociétés se réuniront le 16 juillet afin de se prononcer sur les termes du projet de fusion.

Celui-ci prévoit une parité d'échange de 21 actions Gaz de France pour 22 actions Suez. Concomitamment, 65% du capital de Suez Environnement seront distribués aux actionnaires de Suez qui recevront 1 action Suez Environnement pour 4 actions Suez.

Le conseil d'administration du nouveau groupe GDF-Suez sera présidé par Gérard Mestrallet, actuel P-DG de Suez, alors que le P-DG de Gaz de France Jean-François Cirelli en assurera la vice-présidence.

La finalisation de la fusion interviendra près de deux ans et demi après son annonce par le Premier ministre de l'époque, Dominique de Villepin, alors que le premier groupe italien de services aux collectivités Eni avait indiqué en février 2007 qu'il n'excluait pas une OPA sur Suez.

GDF Suez sera notamment le 1er acheteur de gaz en Europe, le leader mondial du gaz naturel liquéfié (GNL), le 1er opérateur de réseau de transport et de distribution de gaz en Europe et le 2e opérateur de stockage de gaz et de terminaux méthaniers en Europe. Il emploiera près de 200.000 personnes.

Le nouveau groupe sera présent sur l'ensemble de la chaîne énergétique (de l'amont à l'aval, dans le gaz et l'électricité, dans l'énergie et les services) et deviendra un concurrent frontal du français EDF et de l'allemand E.ON.

En données pro forma 2007, le futur groupe aurait enregistré un résultat net part du groupe de 5,6 milliards d'euros (2,56 euros par action), un résultat opérationnel courant de 8,3 milliards, un Ebitda de 13,1 milliards et un chiffre d'affaires de 74,3 milliards, pour une dette nette de 15,8 milliards.

Benjamin Mallet, édité par Pascale Denis

Copyright (C) 2007-2008 Reuters

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+315.60 % vs +15.75 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat