Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

SOLOCAL GROUP

LOCAL - FR0012938884 SRD PEA PEA-PME
0.121 € -24.92 % Temps réel Euronext Paris

Solocal group : A court de cash dès cet été, Solocal va devoir faire appel à un prêt garanti par l'Etat

mardi 19 mai 2020 à 11h35
SOLOCAL GROUP

(BFM Bourse) - Le spécialiste de la publicité et du marketing numérique pour les entreprises locales dévisse après avoir engagé des discussions avec ses banques et les pouvoirs publics en vue d'obtenir un prêt garanti par l'État. Le groupe, qui avait déjà suspendu mi-mars dernier le paiement de son coupon obligataire prévu le 15 juin, abaisse également ses perspectives annuelles.

L'ex-PagesJaunes est mal en point. Le groupe aux 124 ans d'histoire -Havas avait créé l’Office d’annonces (ODA) chargée de vendre de l’espace publicitaire dans la presse locale en 1896, finalement devenu Solocal en 2018- indique en effet être confronté à un besoin de liquidités dès l'été 2020.

"Dans le contexte de la crise sanitaire actuelle qui a impacté très significativement Solocal et dans le prolongement de la suspension du paiement du coupon trimestriel intervenue le 16 mars 2020, Solocal a engagé des discussions avec ses créanciers obligataires afin de préserver sa trésorerie et de sécuriser sa situation financière" annonce le groupe dans un communiqué publié lundi après Bourse. Dit autrement, Solocal a dû suspendre mi-mars le remboursement de ses dettes, en accord avec ses créanciers. Et le groupe est en négociations avec ces derniers pour aller encore plus loin.

"Retour à la croissance dès 2021"

Solocal fait par ailleurs le point sur son plan d'affaires pour la période 2020-2023 et ses premières estimations font état d'une baisse "de l'ordre de 20% de chiffre d'affaires" sur l'exercice en cours, le groupe précisant avoir subi une baisse d'environ 55% de ses prises de commandes au cours de la période de confinement. Solocal précise s'attendre à "une reprise progressive" sur les mois de mai et de juin, "ce qui devrait se traduire par une baisse des ventes de près de 150 millions d'euros par rapport aux prévisions réalisées dans le cadre du budget 2020". Ce repli sera partiellement compensé "par des réductions de coûts et le bénéfice des mesures de soutien à l’économie annoncées par le gouvernement", pour un montant cumulé d’environ 40 millions d'euros.

Sur la base des informations en sa possession, le groupe a par ailleurs procédé à un réexamen complet de ses perspectives à trois ans et estime qu'il sera en mesure de "délivrer un retour à la croissance dès 2021". "En effet, malgré l’impact de la crise sur le volume d’acquisition de nouveaux contrats en 2020 et sur le calendrier de la migration de son parc client vers ses nouveaux services, le groupe anticipe un retour à la croissance du chiffre d'affaires du segment digital (désormais la seule activité de Solocal, NDLR) dès 2021", juge Solocal.

Besoins de financements

La chute des ventes du groupe est "d'ores et déjà visible sur sa trésorerie avec des encaissements réduits d'environ 25% par mois par rapport à l'année dernière" note Solocal, qui va ainsi "être confronté à un besoin de liquidité". De fait, la crise sanitaire tombe mal pour le spécialiste de la publicité numérique dont les liquidités ont déjà été significativement ponctionnées par les charges de restructuration sur l'exercice écoulé, comme il l'avait indiqué lors de sa publication annuelle en février dernier. À cette occasion, l'analyste de Midcap Partners Babichanth Kulasingham notait d'ailleurs que "le pic du besoin de cash (du groupe) devrait intervenir au deuxième trimestre".

"Ainsi, le groupe va être confronté à un besoin de liquidité dès l’été 2020 et pour un montant d’environ 40 millions d'euros d’ici la fin de l’année 2020, ainsi que d'un besoin complémentaire de 35 millions d'euros au cours du premier semestre 2021" est-il précisé dans le communiqué. Ce besoin cumulé de 75 millions d'euros n'intègre en outre "aucun paiement des intérêts de la dette obligataire du groupe (10 millions par trimestre) ni aucun remboursement du passif fiscal et social généré à fin avril 2020 (32 millions)".

Et d'ajouter: "Dans ce contexte, le groupe a engagé des discussions avec ses banques et les pouvoirs publics afin d’obtenir un prêt garanti par l’Etat. Il annonce devoir également suspendre le paiement de son coupon obligataire prévu le 15 juin 2020".

-76% depuis le 1er janvier

Peu avant 11h mardi, le titre Solocal signe la plus mauvaise performance de l'ensemble du SRD avec un repli de 8,7%, dans un marché parisien proche de l'équilibre et dans un volume d'échanges relativement fourni à ce stade; 0,7% du tour de table ayant déjà changé de mains. Avec ce nouveau vif repli, le groupe dirigé par Éric Boustoller abandonne désormais 76,2% de sa valeur depuis le début de l'année 2020. Sur 5 ans, la chute atteint 97,7%... La valorisation boursière de Solocal chute ainsi à 77 millions d'euros, très loin du "milliard d'euros" de capitalisation ciblé par le dirigeant en juin 2019.

Quentin Soubranne - ©2020 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur SOLOCAL GROUP en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+305.20 % vs +2.22 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat