Bourse > Soitec > Soitec : Lourde perte nette de 209,5 M€, mais solide croissance attendue
SOITECSOITEC SOI - FR0013227113SOI - FR0013227113
38.940 € +1.14 % Temps réel Euronext Paris
38.650 €Ouverture : +0.75 %Perf Ouverture : 39.410 €+ Haut : 38.510 €+ Bas :
38.500 €Clôture veille : 72 722Volume : +0.24 %Capi échangé : 1 180 M€Capi. :

Soitec : Lourde perte nette de 209,5 M€, mais solide croissance attendue

SoitecSoitec

(Tradingsat.com) - Soitec a dévoilé jeudi matin des résultats annuels 2012-2013 en lourdes pertes, le second semestre marquant toutefois une amélioration par rapport au premier. Le fabricant de matériaux semi-conducteurs d’extrêmes performances a vu sa perte opérationnelle courante se creuser à -123 millions d'euros au cours de l'exercice écoulé, tandis que la perte nette atteignait -209,5 millions d'euros, contre des montants respectifs de -45,9 millions d'euros et -56,3 millions d'euros à l'exercice précédent.

Par comparaison, les analystes d'Oddo attendaient une perte opérationnelle courante de -127,6 millions d'euros et une perte nette de -195,9 millions d'euros, tandis que Natixis anticipait -125 millions d'euros et -191 millions d'euros respectivement.

Le groupe explique cette évolution par "le repli notable de la demande pour les plaques en 300 mm, la faible utilisation des capacités industrielles et la poursuite des investissements dans la Recherche-Développement, ajoutés aux performances du Segment Energie solaire".

Le chiffre d'affaires du groupe était connu depuis le 15 avril dernier : il s'est élevé à 262,8 millions d'euros, en repli de 18,7% dans un contexte de chute des ventes de PC.

Pour mémoire, la perte opérationnelle avait atteint -126,5 millions d'euros pour le seul 1er semestre 2012-2013, tandis que la perte nette s'était élevée à -132,3 millions d'euros. Ainsi, comme annoncé le mois dernier par le groupe, "la perte opérationnelle courante sur le second semestre devrait être en net repli par rapport au premier suite aux mesures de maîtrise des coûts mises en place".

Soitec souligne aussi que son flux de trésorerie d'exploitation a été ramené à un niveau proche de l`équilibre à -1,3 million d`euros au second semestre 2012-2013, après avoir été négatif de 37,4 millions d`euros au premier semestre. Une amélioration qui "s'explique principalement par le programme de maîtrise des coûts et la gestion du besoin en fonds de roulement mis en oeuvre il y a six mois dans le segment Electronique".

Le groupe mentionne une trésorerie disponible d'un montant de 130,1 millions d`euros au 31 mars 2013. Il précise que les investissements stratégiques déjà annoncés, en particulier la création d'installations de fabrication et autres structures opérationnelles pour le segment Energie solaire sont désormais terminés, et ne pense pas réaliser d`autres investissements d`envergure au cours de l`exercice 2013-2014.

S'agissant des perspectives, Soitec prévoit "une solide croissance à deux chiffres sur l'exercice 2013-2014". L'entreprise prévoit en effet une contribution plus équilibrée aux recettes des segments Electronique et Energie solaire. Concernant le segment Electronique, la société estime que "la demande de produits mobiles (tablettes, téléphones mobiles) devrait [...] compenser en partie le repli attendu des ventes dédiées aux PC et aux consoles de jeux".

Enfin, Soitec pense que "le segment Energie solaire devrait [...] apporter une contribution notable au chiffre d'affaires total du groupe".


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...