Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

SODEXO

SW - FR0000121220 SRD PEA PEA-PME
59.600 € +1.22 % Temps réel Euronext Paris

Sodexo : Les revenus du géant de la restauration collective Sodexo ont plongé de 30% de mars à mai

mardi 7 juillet 2020 à 11h16
Sodexo s'effondre après son point d'activité trimestriel

(BFM Bourse) - Premier grand groupe à publier son chiffre d'affaires sur la période mars-mai marquée par le confinement, le n°2 mondial de la restauration collective a battu ses propres prévisions mais s'attend désormais à un repli de 27% de ses revenus sur son dernier trimestre décalé, contre -15% en avril, en raison de la situation sanitaire toujours préoccupante en Amérique latine et en Inde. Le titre lâche du lest.

Récemment sorti du CAC 40 à la faveur de Teleperformance, dont la performance boursière est diamétralement opposée depuis le 1er janvier (+5,70% pour le champion des centres d'appel contre -40% pour le n°2 mondial de la restauration collective), Sodexo a fait état mardi avant Bourse d'une contraction de son chiffre d'affaires de 29,9% (en données organiques) entre mars et mai, à 3,91 milliards d'euros. Un chiffre "plus favorable que l'hypothèse initiale de -33% annoncée en avril" lors du précédent point trimestriel du groupe, est-il précisé dans le communiqué de Sodexo.

Si la publication semestrielle du groupe avait rassuré le marché, les investisseurs préférant alors se concentrer sur les six premiers mois très solides du groupe que sur ses perspectives dégradées pour les six mois suivants, ce point d'activité passe moins bien, le groupe ayant de nouveau nettement abaissé ses prévisions pour les trois derniers mois de son exercice décalé clos fin août.

Situation préoccupante en inde et en Amérique

"Aujourd’hui, alors que l’Asie et l’Europe sont en phase de déconfinement progressif, la pandémie reste préoccupante en Amérique du Nord, en Amérique latine et en Inde" indique le groupe, pour justifier l'actualisation de ses hypothèses. "Plus prudentes en matière d’impact sur le chiffre d’affaires, mais plus optimistes quant à l’impact sur le résultat d’exploitation du deuxième semestre", les nouvelles prévisions du groupe tablent sur une contraction de ses revenus de 27% sur les trois derniers mois de son exercice, contre -15% en avril. Le groupe s'attend donc désormais à ce que ses revenus se contractent de 29% sur le second semestre (soit 3 milliards d'euros) par rapport à la même période du dernier exercice a baisse du chiffre, quand il tablait en avril sur une réduction de son chiffre d'affaires "de 2,4 à 2,8 milliards d'euros", soit entre 22% et 25,6%.

Le marché n'apprécie pas cette nouvelle dégradation des perspectives et le titre Sodexo clôt la marche sur le SBF 120 mardi vers 10h40 avec un recul de 5,9% à 60,72 euros, alors qu'il s'échangeait à plus de 100 euros fin février dernier.

Le n°2 mondial de la restauration collective -derrière le britannique Compass et devant un autre groupe tricolore, Elior- tente néanmoins de rassurer les investisseurs, son directeur général Denis Machuel, insistant sur la "résilience" du groupe. "Je suis convaincu que l'entreprise sortira plus forte de la crise. Au vu du nombre important de sites totalement ou partiellement fermés, nous avons immédiatement identifié tous les moyens pour protéger nos liquidités et réduire nos coûts", affirme le dirigeant.

Réduction des frais administratifs

"À ce stade, après d'importantes mesures prises sur site et la mise en oeuvre stricte de plans de réduction des frais administratifs, nous estimons que l'impact sur le résultat d'exploitation du deuxième semestre sera meilleur que l'hypothèse initiale et se situerait entre 20 et 23% de la baisse du chiffre d'affaires", précise Sodexo, contre "autour de 25%" en avril dernier.

Au total, sur les neuf premiers mois de son exercice décalé (de septembre à mai), le groupe enregistre un chiffre d'affaires de 15,6 milliards d'euros, en baisse de "seulement" 7,9% sur un an grâce à la progression de 5,9% à 11,7 milliards d'euros sur son premier semestre clôt fin février.

Sodexo rappelle que la pandémie a commencé à affecter dès la deuxième quinzaine de janvier son activité en Chine, où le groupe fait part d'une "forte reprise" au cours du troisième trimestre pour sa principale activité de services sur site. En revanche, les "conséquences économiques" liées au virus "s'accélèrent actuellement en Inde et en Amérique latine", ce qui pèsera sur les résultats du groupe entre juin et août.

Le géant de la restauration se dit néanmoins "confiant quant à [sa] capacité à tirer le meilleur profit des tendances qui se profilent dans un monde post-Covid-19, [son] positionnement unique avec un portefeuille diversifié de services et [sa] solidité financière" constituant "des atouts majeurs" selon Sodexo.

Quentin Soubranne - ©2020 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur SODEXO en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+312.10 % vs -1.73 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat