Bourse > Ses > Ses : Résultats en baisse au premier trimestre
SESSES SESG - LU0088087324SESG - LU0088087324
19.900 € -0.72 % Temps réel Euronext Paris
20.090 €Ouverture : -0.95 %Perf Ouverture : 20.135 €+ Haut : 19.835 €+ Bas :
20.045 €Clôture veille : 769 833Volume : +0.20 %Capi échangé : 7 631 M€Capi. :

Ses : Résultats en baisse au premier trimestre

tradingsat

(CercleFinance.com) - L'opérateur de satellites SES a publié vendredi des résultats trimestriels en baisse, impactés par l'arrêt de la télévision analogique en Allemagne.

Pour le premier trimestre, le groupe présente un résultat brut d'exploitation (Ebitda) à taux de change constants de 321,2 millions d'euros, en diminution de 4,5% par rapport à la même période de l'exercice précédent.

En faisant abstraction de l'impact lié à l'arrêt de la télévision hertzienne en Allemagne, son Ebitda ressort en hausse de 5,5%.

Le chiffre d'affaires à taux de change constants s'est établi à 440,8 millions d'euros, soit un repli de 1,8% par rapport à la même période de l'exercice précédent.

Ce chiffre reflète un impact négatif de 32 millions d'euros lié à l'arrêt définitif des transmissions analogiques en Allemagne, le 30 avril 2012.

Retraité de cet impact, le chiffre d'affaires s'inscrit en progression de 5,7%, à la fois grâce à une hausse du segment des infrastructures et de celui des services.

Le résultat net part du groupe ressort à 141,5 millions d'euros, contre 151,2 millions d'euros au premier trimestre.

Au 31 mars, le taux d'utilisation total des répéteurs du groupe était de 75,3%, représentant 1.081 répéteurs utilisés sur 1.436 répéteurs disponibles.

Pour 2013, SES maintient ses indications prévisionnelles de croissance du chiffre d'affaires et de l'Ebitda comprise entre 4% et 5% à taux de change constants.

Retraité de l'impact lié à l'arrêt de l'analogique, le taux de croissance du chiffre d'affaires et de l'Ebitda devrait se situer, respectivement, dans une fourchette de 6,5%-7,5% et de 7%-8%.

Le groupe confirme par ailleurs la réduction de ses dépenses d'investissement, appelées à passer de 700 millions d'euros sur la période 2011-2013 à un maximum de 450 millions d'euros lors de la période 2014-2017.

Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI