Bourse > Ses > Ses : Pénalisé par l'arrêt de l'analogique en Allemagne
SESSES SESG - LU0088087324SESG - LU0088087324
19.900 € -0.72 % Temps réel Euronext Paris
20.090 €Ouverture : -0.95 %Perf Ouverture : 20.135 €+ Haut : 19.835 €+ Bas :
20.045 €Clôture veille : 769 833Volume : +0.20 %Capi échangé : 7 631 M€Capi. :

Ses : Pénalisé par l'arrêt de l'analogique en Allemagne

tradingsat

(CercleFinance.com) - SES publie un résultat net part du groupe de 141,5 millions d'euros au titre de son premier trimestre 2013, contre 151,2 millions l'année dernière à la même époque.

A taux de change constants, l'EBITDA s'élève à 321,2 millions d'euros, en diminution de 4,5%, mais en augmentation de 5,5% s'il est fait abstraction de l'impact lié à l'arrêt de l'analogique en Allemagne.

Retraitée de cet impact, la marge d'EBITDA de l'opérateur de satellites s'inscrit à 72,9%, soit un niveau inchangé par rapport à la même période de l'exercice précédent.

Le chiffre d'affaires s'est replié de 1,8% 440,8 millions d'euros, reflétant l'impact négatif de 32 millions lié à l'arrêt définitif des transmissions analogiques en Allemagne, sans lequel il a augmenté de 5,7% grâce à la hausse enregistrée à la fois dans le segment des infrastructures et celui des services.

Pour 2013, SES maintient ses indications prévisionnelles de croissance du chiffre d'affaires et de l'EBITDA, comprise entre 4 et 5% à taux de change constants. Retraité de l'impact lié à l'arrêt de l'analogique, le taux de croissance du chiffre d'affaires et de l'EBITDA devrait se situer, respectivement, dans une fourchette de 6,5-7,5% et de 7-8%.

Il ajoute que son cash-flow disponible avant opérations de financement et versement des dividendes augmentera dès lors sensiblement à partir de 2014, sous l'effet de la croissance du chiffre d'affaires et de l'EBITDA ainsi que de la réduction des dépenses d'investissement.

Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI