Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

SENSORION

ALSEN - FR0012596468 SRD PEA PEA-PME
1.330 € -4.32 % Temps réel Euronext Paris

Sensorion : La biotech Sensorion au tapis après l'échec d'un essai dans les crises de vertige sévères

lundi 2 décembre 2019 à 10h10
Sensorion en chute libre

(BFM Bourse) - Sensorion plonge de 43% lundi matin après l'échec de son projet SENS-111. La biotech jette l'éponge sur ce programme, et ne peut donc plus compter que sur un projet clinique pour le moment.

La molécule séliforant que développait la biotech Sensorion ne deviendra pas un médicament de référence pour lutter contre les crises de vertige sévères, malheureusement pour les patients concernés. Et l'échec des tests cliniques met également à mal les perspectives de la société, dont les espoirs ne reposent plus désormais que sur un projet en phase clinique dans le domaine de la surdité. Le titre Sensorion demeurait d'ailleurs incotable durant la première heure de cotation lundi matin face à l'afflux d'ordres de vente avant d'afficher un plongeon de 43,6% à 59 centimes.

Un an après avoir passé avec succès la phase 2a d'essais cliniques, le SENS-111 n'a pas atteint son principal critère d'évaluation dans l'études de phase 2b que menait Sensorion auprès d'une centaine de patients, a annoncé la biotech montpelliéraine lundi matin.

La molécule, découverte dans les laboratoires de l'Inserm, visait à traiter la vestibulopathie unilatérale aigüe (AUV) une maladie rare provoquée par une déficience soudaine de l'oreille interne, entraînant des crises de vertige sévères provoquant vomissements et chutes, qui amène la plupart du temps l'hospitalisation des personnes touchées.

SENS-111 (ou séliforant) a été sûr et bien toléré, mais il n’a pas atteint le critère d’évaluation principal de diminution de l’intensité des vertiges (VIVAS) évaluée en position debout pendant les quatre jours de traitement, avec huit mesures différentes, par rapport au seul traitement disponible aujourd'hui (méclizine ou méclozine).

"Nous regrettons que le critère d’évaluation principal n’ait pas été atteint. Comme annoncé avant la publication de ces résultats, nous ne continuerons pas le développement de cette molécule", a tranché la directrice générale de Sensorion, Nawal Ouzren.

L'entreprise qui visait jusqu'alors l'ensemble des pathologies de l'oreille interne, c'est-à-dire les troubles du vestibule (équilibre) comme ceux de la cochlée (audition) se concentre dorénavant sur le développement d'un portefeuille dans la perte d'audition. Dans ce domaine, "Nous sommes soutenus par des partenariats avec des acteurs académiques et industriels de premier plan", comme l'Institut Pasteur ou le leader mondial des implants Cochlear.

Reste que la firme ne compte plus qu'un projet en phase clinique, le SENS-401, actuellement en phase 2 dans la perte auditive neurosensorielle soudaine (SSNHL), alors qu'elle en revendiquait deux au moment de son introduction en 2015. Deux autres programmes, des thérapies géniques menés en collaboration avec l'Institut Pasteur, n'en sont qu'à la phase préclinique.

Guillaume Bayre - ©2020 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur SENSORION en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+332.10 % vs -2.36 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat