Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

S.E.B.

SK - FR0000121709 SRD PEA PEA-PME
143.500 € +0.07 % Temps réel Euronext Paris

S.e.b. : Prudent pour 2020, SEB observe un rebond plus rapide que prévu des ventes d'électroménager

vendredi 26 juin 2020 à 11h50
SEB restera bénéficiaire au niveau opérationnel

(BFM Bourse) - Le point bas des ventes de SEB apparaît avoir été atteint dès avril, les marchés du groupe (hors ventes aux professionnels) s'étant mieux orientés que prévu dès la sortie du confinement. Couplé aux mesures de réduction des coûts, cette évolution permettra finalement d'enregistrer un bénéfice opérationnel au deuxième trimestre, au lieu d'une perte redoutée précédemment.

Certes, il ne faut pas s'attendre à ce que la direction de SEB abandonne si facilement sa prudence habituelle. Mais c'est néanmoins une très bonne nouvelle qu'a livré au marché jeudi soir le groupe de petit électroménager. L'action en profite pour reprendre 3,20% à 142,10 euros vers 11h15 vendredi, portant à 65% son rebond depuis le point le plus bas de mars dernier.

Les performances du premier trimestre trimestre, dans un contexte de crise sanitaire et économique inédite, avaient conduit le groupe à anticiper une activité fortement heurtée au deuxième trimestre. De fait en avril les ventes ont chuté de plus de 30% à taux de change et périmètre constants, après un mois de mars à -28 %. Mais cela semble bien correspondre à un plancher. En effet, depuis la levée du confinement mi-mai "les marchés et notre activité grand public ont été mieux orientés qu’estimé, et ce, sur l’ensemble des géographies à l’exception de l’Amérique du Sud", indique SEB. En revanche, l'activité professionnelle est restée très négative du fait de la fermeture quasi généralisée des hôtels et restaurants sur la période.

Dans ce contexte, le groupe estime que la perte de chiffre d’affaires pour le deuxième trimestre se limitera aux alentours de 200 millions d'euros - et non de 450 à 500 millions comme annoncé le 28 avril dernier.

Encore de nombreuses incertitudes

"Ce moindre recul des ventes, couplé à la mise en œuvre rigoureuse d’actions de réduction des coûts, et notamment de mesures de chômage partiel, réduit l’impact sur le résultat opérationnel d'activité du deuxième trimestre. Celui-ci est désormais attendu en territoire positif", indique la société encore contrôlée par les descendants (et alliés, dont le PDG Thierry de la Tour d'Artaise, époux de Bénédicte Lescure) d'Antoine Lescure, qui fonda la société au milieu du XIXe siècle.

Au premier trimestre, le résultat opérationnel d'activité était ressorti tout juste positif à 18 millions d'euros, contre 138 millions un an plus tôt.

Les incertitudes en termes de sortie définitive de crise et de tenue de la consommation restent importantes, prévient toutefois l'entreprise. "Il serait donc prématuré d’extrapoler cette amélioration de la situation sur la deuxième partie de l’année, en particulier dans un contexte de volatilité accrue des parités monétaires".

Bien qu'il table sur un raffermissement graduel de l’activité au second semestre, les impacts du Covid-19 sur l’ensemble de l’exercice demeurent difficiles à préciser. Le groupe table donc quoi qu'il en soit sur un chiffre d’affaires et un résultat opérationnel d’activité 2020 "en baisse marquée par rapport à 2019". Tout en rappelant disposer d'un modèle stratégique "solide et équilibré pour traverser sereinement cette crise".

Guillaume Bayre - ©2020 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur S.E.B. en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+311.10 % vs -1.64 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat