Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

SANOFI

SAN - FR0000120578 SRD PEA PEA-PME
83.770 € +0.89 % Temps réel Euronext Paris

Sanofi : Sanofi-aventis publie des résultats positifs sur le multaq

jeudi 15 mai 2008 à 18h49
BFM Bourse

PARIS (Reuters) - Sanofi-Aventis publie une étude selon laquelle Multaq, son traitement de la fibrillation auriculaire, diminue de 24% le risque d'hospitalisation d'origine cardiovasculaire ou de décès par rapport à un placebo.

L'étude Athena, présentée à la Société de Rythmologie Cardiaque américaine, a aussi démontré que le Multaq, le nom commercial de la molécule Dronédarone, permettait une réduction de 30% du risque de décès cardiovasculaire par rapport au placebo (substance neutre). En outre, le traitement a révélé une diminution de 45% du risque de décès pour cause d'arythmie cardiaque.

"Ces résultats n'ont jamais été obtenus depuis 20 ans dans cette pathologie", a déclaré Jean-Philippe Santoni, le directeur du développement international de Sanofi lors d'un point de presse.

La fibrillation auriculaire est un trouble du rythme cardiaque pouvant provoquer des accidents vasculaires cérébraux.

Sur la base de ces nouvelles données cliniques, le n°4 mondial de la pharmacie prévoit de soumettre d'ici le troisième trimestre 2008 une demande d'autorisation de mise sur le marché auprès de l'Agence européenne du médicament ainsi qu'une demande d'homologation auprès des autorités sanitaires américaines.

Jean-Pierre Lehner, directeur des affaires médicales de Sanofi-Aventis, a estimé que Multaq pourrait être commercialisé au premier trimestre 2009 aux Etats-Unis, car le dossier pourra être examiné dans les six mois suivant son dépôt.

En Europe, a-t-il poursuivi, le traitement pourrait être sur le marché vers la fin de l'année prochaine.

Sanofi-Aventis n'a pas donné d'indication sur le chiffre d'affaires potentiel de ce médicament mais a souligné que la fibrillation auriculaire touchait environ 2,5 millions de personnes aux Etats-Unis et 4,5 millions dans l'Union européenne.

Jean-Pierre Lehner a précisé que la fibrillation auriculaire représentait en terme de soins un coût annuel de 3.000 euros par patients.

En septembre 2006, Sanofi-Aventis avait retiré sa demande d'autorisation de mise sur le marché en Europe du Multaq, une semaine après avoir reçu un refus du dossier de la part de la FDA (Food and Drug Administration).

Noëlle Mennella

Copyright (C) 2007-2008 Reuters

Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur SANOFI en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+329.10 % vs +12.55 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat