Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

SANOFI

SAN - FR0000120578 SRD PEA PEA-PME
91.000 € -1.04 % Temps réel Euronext Paris

Sanofi : Sanofi-aventis devrait faire une offre officielle pour genzyme

jeudi 29 juillet 2010 à 07h18
Sanofi-aventis devrait faire une offre officielle pour genzyme

par Jessica Hall

PHILADELPHIE (Reuters) - Le français Sanofi-Aventis a l'intention de faire une offre officielle sur Genzyme après l'échec de son approche informelle sur la biotech américaine spécialisée dans le traitement des maladies orphelines, apprend-on de source proche du dossier.

Le conseil d'administration de Sanofi s'est réuni à Paris mercredi et a voté pour faire une offre formelle sur Genzyme, bien que les détails n'en soient pas immédiatement disponibles.

Une autre source a souligné qu'aucune proposition officielle n'avait pour l'instant été faite et que le projet pouvait toujours être modifié.

Selon l'agence Bloomberg, le conseil de Sanofi a autorisé la direction à proposer jusqu'à 70 dollars par action, soit environ 18,7 milliards de dollars. Pour une offre plus élevée, la direction devra revenir devant le conseil d'administration.

En Bourse, Genzyme vaut 18 milliards de dollars (près de 14 milliards d'euros).

Sanofi, qui doit publier ses résultats du deuxième trimestre jeudi, n'a voulu faire "aucun commentaire", selon un porte-parole. Genzyme n'a pu être joint dans l'immédiat.

Selon les analystes, Sanofi a davantage besoin d'une acquisition importante que certains de ses concurrents alors qu'il est menacé par la concurrence de génériques pour certains de ses produits importants.

Vendredi dernier, Sanofi a abaissé sa prévision de bénéfice par action pour 2010 après l'approbation par les autorités américaines de la FDA d'une version générique de son anticoagulant Lovenox, son deuxième médicament le plus vendu l'an dernier avec un chiffre d'affaires supérieur à 3 milliards d'euros.

FAIRE PRESSION

Le produit le plus vendu de Genzyme est Cerezyme, un traitement contre la maladie de Gaucher, une affection génétique rare, avec un chiffre d'affaires approchant les 800 millions de dollars.

Les traitements pour soigner les maladies orphelines, qui visent un nombre faible de patients à des prix élevés, sont moins faciles à copier en version générique et font des sociétés qui les produisent des cibles de rachat intéressantes.

La proposition de Sanofi pourrait se faire sous forme de "lettre ouverte" qui détaillerait le projet d'OPA du laboratoire français et tenterait de faire pression sur Genzyme pour qu'il ouvre les négociations, précise-t-on.

Genzyme, qui tente actuellement de céder certains actifs jugés non stratégiques, ne cherche pas à se vendre, ont dit précédemment certaines sources.

Les informations concernant l'intérêt de Sanofi pour Genzyme remontent à vendredi, ce qui a fait flamber l'action de 30% depuis, les investisseurs estimant que la société de Cambridge, dans le Massachusetts, était en droit d'exiger une prime importante pour être rachetée, compte-tenu de son portefeuille de traitements pour les maladies orphelines et de ses molécules en développement.

UNE FOURCHETTE DE 60 À 85 DOLLARS

Plusieurs analystes estiment que Genzyme pourrait valoir entre 60 et 85 dollars l'action, en fonction notamment de leur estimation de la valeur des médicaments du groupe en cours d'expérimentation et de l'arrivée d'éventuelles autres propositions.

Selon certains observateurs toutefois, les actionnaires de Genzyme pourraient accepter un prix compris entre 70 et 80 dollars par action, notamment les investisseurs les plus récents qui ont été attiré vers la société quand elle était dans la ligne de mire du spéculateur Carl Icahn.

Dans les transactions hors marché, Genzyme gagnait 5% à 71,20 dollars mercredi après avoir fini en hausse de 0,72% à 67,995 dollars.

Sur la base de ce cours de clôture de près de 68 dollars par action, soit une capitalisation boursière de 18 milliards de dollars, Genzyme se traite quatre fois son chiffre d'affaires.

En 2007, le britannique AstraZeneca a acquis MedImmune pour 15,6 milliards de dollars, soit dix fois son chiffre d'affaires. En 2008, Eli Lilly a mis la main sur ImClone Systems pour 6,5 milliards de dollars soit environ neuf fois ses ventes.

Les deux opérations avaient été montées par Carl Icahn dont les représentants ont récemment obtenu deux sièges au conseil d'administration de Genzyme.

Au regard des multiples payés par MedImmune et ImClone, Sanofi devrait payer près de 150 dollars par action Genzyme, souligne Scott Harrison, analyste chez Argent Capital.

"Il sera difficile à une société comme Sanofi de justifier un tel chiffre", estime-t-il.

Selon une analyse effectuée cette année par un actionnaire de Genzyme, Relational Investors, si Genzyme devait céder certains actifs non stratégiques et mieux utiliser son capital, la biotech pourrait valoir 93 dollars par action.

Début juillet, la rumeur donnait Sanofi-Aventis, confronté à l'expiration de brevets sur plusieurs médicaments importants, à la recherche de plusieurs acquisitions aux Etats-Unis.

Fin juin, Sanofi a annoncé l'acquisition de la société américaine TargeGen pour 560 millions de dollars (458,5 millions d'euros), dans le but de se renforcer dans la lutte contre le cancer.

Avec Toni Clarke à Boston, Danielle Rouquié pour le service français

Copyright © 2010 Thomson Reuters

Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur SANOFI en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+305.90 % vs +0.72 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat