Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

SANOFI

SAN - FR0000120578 SRD PEA PEA-PME
91.000 € -1.04 % Temps réel Euronext Paris

Sanofi : Le dossier genzyme fait couler l'encre

mardi 3 août 2010 à 16h36
BFM Bourse

(CercleFinance.com) - Sanofi-Aventis évolue en légère baisse mardi à la Bourse de Paris, alors que l'hypothèse d'une OPA sur Genzyme continue d'alimenter les conversations des investisseurs.

Dans une note diffusée ce matin, les analystes de Barclays Capital estiment qu'un rachat de Genzyme irait en faveur des intérêts des actionnaires de Sanofi.

'Une étude au niveau du ROCE montre que le rendement d'une acquisition de Genzyme à 75 dollars l'action éclipserait le coût moyen pondéré du capital de Sanofi en générant quelque 500 millions de dollars de synergies', indique Barclays, qui affiche une recommandation 'surpondérer' sur les titres du groupe pharmaceutique français.

Les analystes de Barclays reconnaissent toutefois qu'un certain nombre d'incertitudes sont susceptibles d'entourer la reprise de Cerezyme et de sa franchise Fabrazyme en 2010/2011, ce qui pourrait peser sur la rentabilité de l'opération ainsi que sur ses synergies éventuelles.

Plus généralement, il semble que les fusions & acquisitions n'aient plus vraiment la cote depuis quelques mois dans les économies développées.

Exprimées en dollars, les activités mondiales de fusion et acquisition n'ont augmenté que de 8% par rapport au premier semestre très faible de 2009, à en croire les dernières données de Mergermarket.

'L'explication la plus probable tient tout simplement au fait que l'évolution future de la croissance des économies occidentales est toujours fort incertaine, du moins plus incertaine que lors des précédentes périodes de reprise', note Ad van Tiggelen, stratégiste chez ING IM.

'Un observateur objectif pourrait rétorquer que cette incertitude est incorporée dans les cours attrayants des candidats à la reprise, mais de nombreuses sociétés préfèrent payer le prix fort dans le cadre d'un marché stable plutôt qu'un prix inférieur dans un contexte de moindre visibilité', explique-t-il.

Quoiqu'il en soit, les analystes jugent que Sanofi-Aventis pourrait se passer d'une grosse acquisition, de l'ordre de 20 milliards de dollars.

'Une telle opération n'est pas nécessaire selon le directeur général Chris Viehbacher, qui a confirmé à l'occasion de la publication des résultats de deuxième trimestre que les objectifs de long terme du groupe - le maintien de ses ventes et de son bénéfice 2013 au moins au niveau de 2008 - étaient indépendants d'éventuels rachats ou partenariats', rappelle-t-on chez Barclays Capital.

Sur l'indice CAC 40, l'action Sanofi-Aventis reculait d'à peine 0,1% à 45,4 euros mardi après-midi.

Copyright (c) 2010 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur SANOFI en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+305.90 % vs +0.72 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat