Bourse > Sanofi > Sanofi : L'equanil jugé "particulièrement dangereux"
SANOFISANOFI SAN - FR0000120578SAN - FR0000120578
81.520 € 0.00 % Temps réel Euronext Paris
81.720 €Ouverture : -0.24 %Perf Ouverture : 82.030 €+ Haut : 81.460 €+ Bas :
81.520 €Clôture veille : 322 902Volume : +0.03 %Capi échangé : 102 777 M€Capi. :

Sanofi : L'equanil jugé "particulièrement dangereux"

tradingsat

(Tradingsat.com) - L'UFC–Que Choisir vient d'analyser la liste des 77 médicaments placés sous surveillance par l' l'AFSSAPS (Agence française de sécurité des produits de santé) suite au scandale du Mediator, le désormais tristement célèbre antidiabétique des laboratoires Servier, utilisé comme coupe-faim, qui aurait causé la mort de 500 à 2000 personnes en France.

Après avoir « analysé chacun des médicaments », l'association de consommateurs indique que « le résultat est sans appel : 31 d'entre eux sont à éviter, dont 8 particulièrement dangereux, sont à retirer du marché sans attendre : Actos (laboratoire Takeda), Arcoxia (Merck sharp & dohme chibret), Equanil (Sanofi-Aventis), Hexaquine (Laboratoire du Gomenol), Nexen (Therabel Lucien), Valdoxan (Servier), Vastarel (Servier) et Zyban (GlaxoSmithKline).

« Plusieurs de ces médicaments sont d'ailleurs d'ores et déjà interdits à l'étranger. Faudra-t-il attendre de nouveaux drames pour que les autorités prennent leurs responsabilités ? », s'interroge l'UFC-Que Choisir.

« Le jour où sortira l'affaire de l'Equanil, les uns et les autres seront aussi mal à l'aise qu'avec le Mediator", prédisait Jean-François Bergmann, professeur de thérapeutique à l'Assistance publique – hôpitaux de Paris, dans les colonnes du Monde en décembre dernier.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI