Bourse > Sanofi > Sanofi : Données complémentaires convaincantes pour lemtrada dans la sclérose en plaques
SANOFISANOFI SAN - FR0000120578SAN - FR0000120578
82.210 € -0.15 % Temps réel Euronext Paris
81.850 €Ouverture : +0.44 %Perf Ouverture : 82.430 €+ Haut : 81.590 €+ Bas :
82.330 €Clôture veille : 2 582 100Volume : +0.20 %Capi échangé : 103 647 M€Capi. :

Sanofi : Données complémentaires convaincantes pour lemtrada dans la sclérose en plaques

tradingsat

(Tradingsat.com) - Sanofi a annoncé mardi soir la présentation avec sa filiale de biotechnologie Genzyme des données complémentaires de l'étude de phase III CARE-MS ll montrant un ralentissement significatif de l'accumulation du handicap chez les patients atteints de sclérose en plaques (SEP) traités par l'anticorps monoclonal alemtuzumab (candidat médicament Lemtrada), par rapport au traitement de référence Rebif.

« De plus, une amélioration significative des scores d'invalidité a été observée chez certains patients traités par alemtuzumab par rapport aux scores de départ, comparé aux patients traités par Rebif », souligne le groupe pharmaceutique.

Dans cette étude, la probabilité que le handicap préexistant diminue de manière soutenue était plus de deux fois plus élevée pour les patients traités par alemtuzumab que pour ceux traités par Rebif. Genzyme développe alemtuzumab dans le traitement de la SEP en collaboration avec Bayer HealthCare.

« Alemtuzumab est le premier traitement de fond à agir de manière significative à la fois sur le risque de rechute et sur le handicap, au-delà de Rebif dans le cadre d'une étude comparative », a expliqué le professeur Alastair Compston, président du Comité de pilotage chargé d'encadrer l'étude, investigateur principal des études de Phases II et III sur l'alemtuzumab, et directeur du Département de neurosciences cliniques de l'Université de Cambridge, au Royaume-Uni.

Sanofi a pour objectif de présenter des demandes d'approbation pour alemtuzumab dans le traitement de la sclérose en plaques récurrente-rémittente aux États-Unis et dans l'Union européenne au deuxième trimestre de 2012.

Le groupe prend soin de préciser que « puisqu'il n'est pas encore approuvé dans le traitement de la SEP, alemtuzumab ne doit pas être prescrit à des patients atteints de SEP en dehors du cadre d'un essai clinique officiel strictement réglementé et doté de mesures de suivi appropriées ».


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI