Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

SANOFI

SAN - FR0000120578 SRD PEA PEA-PME
81.500 € +0.05 % Temps réel Euronext Paris

Sanofi : Cor-sanofi pourrait devoir relever son offre hostile sur genzyme

lundi 4 octobre 2010 à 18h53
Cor-sanofi pourrait devoir relever son offre hostile sur genzyme

Correction: au deuxième paragraphe, bien lire "75 dollars" et non "75 euros".

par Noëlle Mennella et Marie Mawad

PARIS (Reuters) - Sanofi-Aventis a lancé lundi une offre hostile de 18,5 milliards de dollars sur la société américaine de biotechnologies Genzyme et pourrait boucler l'opération d'ici la fin de l'année si aucun "chevalier blanc" ne se manifeste, ce que des analystes jugent peu probable.

Sanofi propose 69 dollars en numéraire par titre Genzyme, comme annoncé. Mais d'ici la clôture de son offre le 10 décembre, le groupe pharmaceutique français devra très probablement remonter son offre vers les 75 dollars pour avoir le feu vert du conseil d'administration de la société, obligatoire selon la réglementation américaine.

Le conseil d'administration de Genzyme, laboratoire spécialisé dans les maladies rares, a appelé les actionnaires à ne prendre aucune décision sur l'offre et indiqué qu'il ferait connaître sa position dans les 10 jours ouvrables, comme le prévoit la réglementation américaine.

Les analystes jugent possible un revirement du conseil de Genzyme, qui avait rejeté fin août la proposition de Sanofi, à l'instar de ce qui s'était passé l'an dernier lors de l'opération de Roche sur Genentech.

Sanofi a justifié son offre hostile, approuvée à l'unanimité par son conseil, par le refus de Genzyme d'engager des "discussions constructives".

Selon le document de l'offre publié aux Etats-Unis par la SEC (Securities & Exchange Commission), Sanofi a obtenu pour financer son offre une facilité de crédit non garanti pouvant atteindre 15 milliards de dollars.

Moody's a placé les notes du groupe sous surveillance avec implication négative, précisant dans un communiqué qu'en cas de rachat à 100% de Genzyme, la dégradation de la note de Sanofi serait probablement limitée à un échelon.

DEUX MOIS POUR DISCUTER

"Sanofi est poussé à aller plus vite car il veut boucler l'opération avant la fin de l'année, car il a probablement sécurisé un financement à des taux intéressants", a commenté Jean-Jacques Le Fur, analyste chez Oddo Securities.

Avec d'autres experts, il considère que Sanofi pourrait, en fonction des apports de titres à son offre, la relever pour séduire les derniers investisseurs.

"Ma limite est 75 dollars", dit-il.

Chez CM-CIC, Arsène Guekam estime que Sanofi pourrait remonter de quelque 10% cette offre, qui représente 14,5 milliards d'euros, sans mettre en péril sa situation financière.

"Si Sanofi n'a pas l'aval du conseil de Genzyme, il devra relever son offre. C'est ce qu'il a d'ailleurs fait lors de l'acquisition de Zentiva", prévoit un autre expert.

"Nous avons plus de deux mois devant nous pour que les pressions des actionnaires de Genzyme forcent l'équipe de direction à discuter avec Sanofi et que celui-ci remonte son offre."

C'est bien le pari que prend le marché puisque Genzyme, qui avait clôturé vendredi à 70,9 dollars, 2,8% au-dessus de l'offre de Sanofi, inscrivait un cours de 71,3 dollars en milieu de journée lundi à New York.

Le directeur général de Sanofi, Chris Viehbacher, a pour sa part souligné qu'il ne voyait pas aujourd'hui de "raison particulière" de relever le prix de son offre.

"Si quelqu'un nous aidait à comprendre où il y a davantage de valeur, nous serions prêts à le considérer. Mais pour le moment, nous n'avons pas eu l'opportunité d'avoir une quelconque autre information qui justifierait un relèvement de l'offre", a-t-il dit lors d'une conférence téléphonique.

Il s'est dit prêt à discuter avec les dirigeants de Genzyme tout en se targuant du soutien de plus de 50% des actionnaires de la société.

IMPROBABLE CHEVALIER BLANC

Les analystes auraient préféré une solution négociée d'emblée, permettant à Sanofi d'accéder à toutes les données concernant les problèmes de production rencontrés ces derniers mois par Genzyme.

Certains jugent qu'en faisant ainsi parler la poudre, Sanofi peut pousser Genzyme à faire activement campagne contre l'offre et à solliciter un chevalier blanc. Mais ils relativisent les chances de succès de la biotech face aux mastodontes du secteur, presque tous occupés ailleurs.

Roche, Novartis, Pfizer et Merck digèrent leurs récentes acquisitions, GlaxoSmithKline a fait savoir que Genzyme ne l'intéressait pas, tandis qu'AstraZeneca est en plein restructuration, relève Jean-Jacques Le Fur.

Johnson & Johnson ne devrait pas non plus prendre le risque de racheter une société qui connaît d'importants problèmes de production, après avoir lui-même dû comparaître devant le parlement américain pour justifier les problèmes que rencontre son propre groupe, ajoute l'analyste.

"Reste Bristol-Myers Squibb et Eli Lilly. Mais nous pensons qu'ils auront du mal à justifier une contre-offre de plus de 70 dollars alors que Genzyme était achetable à 50 dollars il y a quelques mois."

L'action Sanofi a clôturé à 48 euros à la Bourse de Paris, en repli de 0,58% alors que l'indice CAC 40, dont elle est une des composantes, a cédé 1,15%.

Les analystes estiment que l'action restera sous pression jusqu'à ce que l'opération soit entérinée. "On aura alors toutes les remontées qui compenseront la baisse de juillet", estime l'un d'eux.

L'offre de Sanofi expire à 23h59 heure de New York le 10 décembre. A 69 dollars, elle représente une prime de 38% par rapport au cours de 49,86 dollars de l'action Genzyme le 1er juillet 2010, avant que le titre ne soit affecté par des rumeurs d'acquisition.

Edité par Dominique Rodriguez

Copyright © 2010 Thomson Reuters

Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur SANOFI en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+326.10 % vs +10.08 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat