Bourse > Or > Or : Repli de l'once malgré la grèce et l'iran
OrOr GC - MP00000000GCGC - MP00000000GC
1 268.50 +1.71 %
1 244.80Ouverture : 1 269.80+ Haut : 1 256.90+ Bas :
+1.90 %Perf Ouverture : 1 295.20Clôture veille : 0Volume :

Or : Repli de l'once malgré la grèce et l'iran

tradingsat

(CercleFinance.com) - Le prix de l'or consolidait ce matin après que les craintes souveraines grecques et celles sur l'Iran ne l'aient porté hier au-delà des 1.730 dollars. Au terme du premier fixing du jour sur le marché de Londres, l'once d'or fin cotait 1.716 dollars (- 17 dollars rapport au fixing d'hier après-midi) et 1.320,5 euros (- 4,1 euros).

Selon Triland Metals, des capitaux ont fuit hier la zone euro pour se réfugier sur l'or, et non pas sur le dollar, estimait le courtier en métaux de Mitsubishi.

En effet, l'espoir de règlement du “problème grec” a fait place à des craintes de défaut de paiement. Après le report de la réunion Eurogroupe/Grèce prévue mercredi, 'les investisseurs sont de plus en plus las des incertitudes provenant de l'Union européenne en général, et de la Grèce en particulier'. Toujours selon le cambiste, 'tout indique qu'aucun accord ne sera conclu le 20 février', date à laquelle la rencontre a été reportée. Il indique encore que des rumeurs indiquent que la Grèce ne recevrait les premiers trains d'aide financière qu'après les élections prévues en avril.

'Cela signifierait que la Grèce n'aura pas l'argent nécessaire pour honorer les échéances du 20 mars prochain', ce qui entraînerait un défaut de paiement.

Et devant l'Assemblée nationale, le ministre français des Affaires étrangères a déclaré hier que “le programme nucléaire militaire iranien constitue aujourd'hui l'une des plus graves menaces sur la paix non seulement de la région mais sur la paix du monde”, et que “nous avons la conviction que l'Iran continue à développer ce programme”

Ces évènements ont permis à l'once d'or de tester une résistance située vers 1.730 dollars. Mais cet essai n'aura pas été concluant.

En effet, on a appris ce matin, selon le Conseil mondial de l'Or, que la demande de métal jaune s'était légèrement contractée lors du dernier quart de l'année 2011.

Par ailleurs, l'encours de l'ETF aurifère américain, le SPDR Gold Shares, était stable hier à 1.278,26 tonnes.

D'un point de vue technique, les analystes de ScotiaMocatta confirment qu'un support-clé se situe à 1.706 dollars, et une résistance à 1.752.

Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI