Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

Or

GC - MP00000000GC
- -

Or : malgré la hausse des taux, recul limité grâce au dollar

jeudi 29 juin 2017 à 13h27
BFM Bourse

(CercleFinance.com) - Au terme du premier des deux fixings du jour à Londres, l'once d'or cotait 1.246,6 dollars (- 1,4 dollar par rapport au fixing d'hier après-midi) et 1.093,1 euros (- 5,1 euros).

Ces derniers jours, le métal jaune - dont par définition le rendement est nul - fait face à un contexte de taux adverse découlant des actions et déclarations des banquiers centraux. Mercredi à Santrin, au Portugal, le président de la BCE, Mario Draghi, se serait mal fait comprendre : initialement, les cambistes avaient fait grimper l'euro sans son sillage, retenant notamment que Mario Draghi estimait que la reflation allait prendre la suite de la déflation.

Puis hier, une source de la BCE a fait savoir que ces propos avaient été mal interprétés par le marché, et que la position de M. Draghi était en fait “équilibrée”. Mais les changes n'en tiennent pas compte, pas plus que les marchés de taux : le Bund allemand à dix ans, qui jusqu'au 26 juin rapportait environ 0,25%, s'est vivement tendu et rapporte toujours 0,43% ce midi. Le produit équivalent en France a bondi de 0,60% à 0,77%.

D'une manière générale, le “durcissement” que mène la Réserve fédérale américaine semble se généraliser. Le gouverneur de la Banque d'Angleterre, Mark Carney, “a surpris beaucoup d'observateurs en reconnaissant l'éventualité d'une hausse des taux malgré que l'économie ne soit pas encore prête à fonctionner à plein régime. La Banque du Canada est allée plus loin, deux décideurs politiques les plus avancés ont suggéré que les taux pourraient se resserrer dès juillet”, indique-t-on chez Saxo Banque.

Dans un tel contexte de taux, la dépréciation du dollar ne joue guère en faveur de l'once, comme tel est souvent le cas d'habitude, puisque la principale devise de négoce de l'or est le billet vert américain. La baisse de la devise américaine, tombée à 1,14 dollar l'euro ce midi, limite cependant la pression sur la valeur refuge : l'once reste ainsi proche de son plus haut fixing de l'année, soit 1.293,50 dollars en date du 6 juin.

Toujours pas de changement pour la masse de lingots formant la contrepartie du SPDR Gold Shares américain, stable depuis le 26 juin à 853,7 tonnes.

EG



Copyright (c) 2017 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+316.60 % vs +26.08 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat