Bourse > Or > Or : le prix de l'or à son plus haut niveau en neuf mois
OrOr GC - MP00000000GCGC - MP00000000GC
1 265.90 +0.11 %
1 265.90Ouverture : 1 265.90+ Haut : 1 265.90+ Bas :
0.00 %Perf Ouverture : 1 294.80Clôture veille : 0Volume :

Or : le prix de l'or à son plus haut niveau en neuf mois

tradingsat

(CercleFinance.com) - Au sommet de neuf mois ! Au terme premier fixing de ce vendredi sur le marché de référence de Londres, l'once d'or cotait 1.310 dollars (+ 17 dollars par rapport au fixing d'hier après-midi) et 962,6 euros (+ 14,4 euros).

Plusieurs facteurs sont à même de soutenir les cours de l'or. Il s'agit tout d'abord de l'événement monétaire majeur de la semaine : la réunion du comité de la Fed, qui s'est terminé mercredi soir sur un ton encore plus 'colombe' que prévu quant aux taux d'intérêt. Il s'agit relativement d'une bonne nouvelle pour l'or, dont le rendement intrinsèque est nul.

Deuxième point : la montée des risques géopolitiques en Irak. “L'escalade des tensions en Irak a encouragé la décision des Etats-Unis d'envoyer des conseillers militaires en Irak, le deuxième plus gros producteur de pétrole membre de l'OPEP. Le président des Etats-Unis, Barack Obama, a indiqué qu'il allait envoyer 300 soldats pour aider l'armée irakienne contre les insurgés et que les Etats-Unis étaient prêts à prendre des mesures complémentaires pour enrayer la montée des islamistes”, commentent les analystes Saxo Banque.

“L'or continue sa progression alors que les annonces de Janet Yellen, présidente de la Fed, et l'escalade des tensions en Irak ont encouragé les investisseurs à se tourner vers des investissements alternatifs tels que l'or”, commentant d'ailleurs les spécialistes..

Dernier facteur, et non des moindres : aux Etats-Unis, l'inflation refait parler d'elle. On a appris mercredi que les prix à la consommation américains avaient augmenté de 0,4% en mai, soit une hausse supérieure du double à la prévision moyenne des économistes. Cette augmentation des prix, qui intervient après une hausse de 0,3% le mois précédent, a été plutôt soutenue par les prix des produits alimentaires (+0,5%) et de l'énergie (+0,9%).

Ce qui inspire aux courtiers londoniens de Triland Metals le commentaire suivant : pour l'or, 'l'inflation est la grande question. Puisque le cours de l'once semble de nouveau corrélé avec les indices d'actions, on pourrait croire que la hausse des prix commence à se matérialiser'.

Attention, avertissent les analystes Matières premières de Commerzbank : la plupart des achats d'or réalisés cette semaine sont passés par le canal des marchés à terme, de préférence au métal physique.

Toujours rien à signaler pour l'encours formant la contrepartie du premier ETF aurifère mondial, le SPDR Gold Shares américain, stable à 782,6 tonnes.

D'un point de vue technique, les analystes de ScotiaMocatta relèvent qu'hier, l'once a connu sa plus forte hausse en une séance depuis septembre dernier. Une résistance est identifiée à 1.316,53 dollars.


Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...