Bourse > Or > Or : l'once peu sensible aux facteurs géopolitiques
OrOr GC - MP00000000GCGC - MP00000000GC
1 262.10 -0.03 %
1 266.00Ouverture : 1 266.00+ Haut : 1 262.40+ Bas :
-0.31 %Perf Ouverture : 1 294.80Clôture veille : 0Volume :

Or : l'once peu sensible aux facteurs géopolitiques

tradingsat

(CercleFinance.com) - Malgré la montée des risques en Ukraine, le cours du métal jaune peine à retrouver des couleurs. Au terme premier fixing londonien du jour, l'once d'or cotait 1.288,5 dollars (+ 3,75 dollars par rapport au fixing d'hier après-midi) et 964,3 euros (+ 3,6 euros).

Si nu cessez-le-feu semble en vigueur à Gaza, la situation se dégrade en Ukraine : “le ministre polonais des Affaires étrangères a indiqué que des troupes russes se positionnent pour faire pression ou envahir l'Ukraine, et Vladimir Poutine a demandé à son gouvernement de préparer des réponses aux sanctions économiques' prises par les pays occidentaux à son encontre, indique-t-on chez Wells Fargo Advisors.

Cependant, l'once semble toujours à la peine alors que les derniers indicateurs macroéconomiques américains, comme l'ISM des services, témoignent toujours d'une nette amélioration de la conjoncture outre-Atlantique.

De ce fait, la politique monétaire de la Réserve fédérale pourrait radicalement changer de visage dans les six à dix mois qui viennent, avec tout d'abord la fin des rachats d'actifs obligataires (les QE), dont le consensus attend l'annonce au terme du FOMC des 28-29 octobre, puis le premier relèvement des taux directeurs, quelque part en 2015, et de plus en plus probablement plutôt au premier semestre qu'au second. Les mesures “anticrise” (QE et taux ultra-bas) mises en place par la Fed à partir de fin 2008 pourraient donc s'effacer coup sur coup.

Or le gonflement des bilans des banques centrales, dont celui de la Fed, et un environnement de taux très bas ont ces dernières années été considérés comme des facteurs favorables à l'or, sans oublier les risques systémiques bancaires ou étatiques qui semblent désormais s'éloigner.

Par ailleurs, l'encours de lingots adossé à l'ETF aurifère américain SPDR Gold Shares était stable hier soir à 800,05 tonnes.

D'un point de vue technique, les analystes de ScotiaMocatta soulignent l'importance de la moyenne mobile à 200 jours, située à 1.280,63 dollars. Il s'agit de la prochaine cible et en cas de cassure des 1.280, craignent les analystes, la voie des 1.240 dollars serait ouverte.


Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...