Bourse > Or > Or : l'once ne parvient pas à reprendre les 1.200 dollars
OrOr GC - MP00000000GCGC - MP00000000GC
1 254.30 +1.41 %
1 250.70Ouverture : 1 251.10+ Haut : 1 250.50+ Bas :
+0.29 %Perf Ouverture : 1 295.20Clôture veille : 0Volume :

Or : l'once ne parvient pas à reprendre les 1.200 dollars

tradingsat

(CercleFinance.com) - Au terme du premier fixing de ce vendredi sur le marché de Londres, l'once d'or cotait 1.195 dollars (- 1 dollar par rapport au fixing d'hier après-midi) et 875,3 euros (+ 0,3 euro).

L'once est bien partie pour terminer la semaine où la Fed a annoncé le début du “tapering” et des taux d'intérêt bas pendant plus longtemps que prévu sur une baisse de 3% en dollars et de 2,5% en euros.

Selon les analystes de Saxo Banque, après 28% de baisse pour l'or depuis le début de l'année, “les investisseurs ont perdu confiance dans cette valeur refuge. En cette fin d'année, le métal jaune se dirige vers sa plus forte baisse annuelle depuis 1981 et la première depuis 13 ans.”

En effet, l'hémorragie se poursuit du côté de l'encours du premier ETF aurifère mondial, le SPDR Gold Shares, qui a encore perdu quatre tonnes hier à 808,7 tonnes. Cet encours s'est réduit de plus de 50 tonnes en un mois et voilà un an, il caracolait non loin de son sommet historique, à 1.350 tonnes environ.

Les décaissements de métal formant la contrepartie de l'ETF traduisent une baisse de l'intérêt des investisseurs haussiers, qui préfèrent par exemple arbitrer pour les actions. De ce fait, le métal correspondant est vendu sur le marché.

Chez Triland Metals, on estime que si la demande physique de métal se montre vigoureuse aux cours actuels, les ventes d'ETF ne le sont pas moins.

Chez ANZ, on souligne que l'once a 'cassé' plusieurs supports récemment (1.220, 1.208), et 'se retrouve sous les 1.200 dollars pour la première fois en six mois'. 'Le récent plus bas de 1.180 dollars joue le rôle d'aimant pour les marchés', indique Triland.

Cela étant, 'la barre des 1.200 dollars a effectivement été emportée, ce qui n'a pas suscité autant d'intérêt que certains semblaient le penser', souligne encore Triland Metals, courtier en métaux basé à Londres.

D'un point de vue technique, les analystes de ScotiaMocatta estiment que le support des 1.181 dollars, point bas annuel datant du 28 juin, est à portée. Ils estiment que la très faible dynamique des cours est renforcée par les pressions baissières traditionnelles qui s'exercent en fin d'année

ScotiaMocatta estime qu'il est possible que l'once marque encore de plus bas en cette fin d'année, vers 1.155 dollars.


Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI