Bourse > Or > Or : l'once ne parvient pas à reprendre des 1.250 dollars
OrOr GC - MP00000000GCGC - MP00000000GC
1 245.90 -0.72 %
1 252.70Ouverture : 1 253.60+ Haut : 1 249.20+ Bas :
-0.54 %Perf Ouverture : 1 295.20Clôture veille : 0Volume :

Or : l'once ne parvient pas à reprendre des 1.250 dollars

tradingsat

(CercleFinance.com) - Au terme du premier fixing de ce mardi sur le marché de référence de Londres, l'once d'or cotait 1.244,25 dollars (- 3 dollars par rapport au fixing d'hier après-midi) et 914,4 euros (- 1,9 euro).

Selon les analystes de Saxo Banque, “l'or évolue à son plus bas niveau depuis quatre mois alors que les signes d'amélioration de l'état de l'économie américaine continuent.” En effet, “le S&P500 évolue non loin de son niveau record, et le dollar a grimpé à son plus haut niveau en deux mois face à la majorité de ses devises de contreparties”, indique le bureau d'études. Or l'essentiel du négoce du métal jaune est libellé en dollars américains.

La perspective d'une intervention de la BCE, qui pourrait se concrétiser jeudi midi, se rapproche mais ne profite pas à l'or. En effet, l'euro perd du terrain.

Chez ANZ, on signale que les volumes d'échanges ont été faibles hier en raison de la survenance d'un jour férié en Chine - la fête des bateaux-dragons, qui marque l'entrée dans la saison chaude.

Pour Commerzbank, il est évident que les cours actuels ne sont pas jugés attractifs par les acheteurs au détail. Ainsi en mai, l'US Mint, l'atelier monétaire américain qui frappe notamment les populaires Gold Eagle d'une once, n'a vendu que 35.500 onces de pièces, soit le chiffre le plus faible pour un mois de mai depuis 2008.

Du côté des investisseurs, toujours rien à signaler du côté de l'encours du principal ETF aurifère mondial, le SPDR Gold Shares américain, stable hier soir depuis le 27 mai au niveau de 785,3 tonnes. Rappelons cependant que cet encore a atteint, jusqu'au 23 mai et à 776,9 tonnes, son plus bas niveau de l'année ainsi que depuis fin 2008.

Chez Triland Metals à Londres, les courtiers signalent cependant que 'les opérateurs de marché ont les yeux rivés sur les droits d'importation indiens sur l'or, qui d'ici la semaine prochaine pourraient être abaissés depuis leur niveau actuel de 10%'.

D'un point de vue technique, les analystes de ScotiaMocatta dénombrent désormais cinq séances de baisse d'affilée pour l'once d'or, sur le marché au comptant. La prochaine cible est identifiée à 1.234 dollars. Tant que l'once ne reprendra pas les 1.269, le risque demeure qu'elle viennent retester les 1.185 dollars, estiment-ils.

Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI