Bourse > Or > Or : l'once déborde de nouveau les 1.300 dollars
OrOr GC - MP00000000GCGC - MP00000000GC
1 266.10 +0.13 %
1 265.90Ouverture : 1 267.20+ Haut : 1 264.70+ Bas :
+0.02 %Perf Ouverture : 1 294.80Clôture veille : 0Volume :

Or : l'once déborde de nouveau les 1.300 dollars

tradingsat

(CercleFinance.com) - Au terme du premier fixing de ce vendredi sur le marché de référence de Londres, l'once d'or cotait 1.314,75 dollars (+ 15,75 dollars par rapport au fixing d'hier après-midi) et 955,1 euros (+ 10 euros).

Un opérateur attribue une partie du regain de l'or à l'affaiblissement relatif que connaît de nouveau le dollar américain, qui reste la principale devise dans laquelle se négocient les échanges d'or dans le monde.

Autre facteur de soutien pour le métal jaune : le retour de la crise russo-ukrainienne, qui pourrait ne pas se limiter à la Crimée. Kiev accuse Moscou de soutenir les mouvements armés et/ou séparatistes de l'Est ukrainien.

'Toute dégradation de la situation dans la région de Donetsk ne ferait qu'empirer les tensions entre l'Ukraine et la Russie. Les pays de l'Ouest risqueraient alors d'imposer de nouvelles sanctions à la Russie', estiment les analystes de Commerzbank.

Chez Triland Metals, les courtiers londoniens rappellent que la Chine observait plusieurs jours fériés pour la fête de Qing Ming, dont un hier lundi, ce qui a réduit la demande d'or de la part du premier marché mondial.

Mais globalement, Commerzbank se veut prudent : 'les derniers mouvements de hausse de l'once semblent en majeure partie attribuables aux investisseurs spéculatifs. La demande physique chinoise, elle, reste limitée en raison notamment de l'affaiblissement du yuan', écrivent ses spécialistes.

En effet, le yuan a enregistré, en février et en mars, ses reculs les plus marqués depuis l'instauration d'un régime de changes flexibles en 2005. De ce fait, le cours de l'or exprimé en yuans s'est sensiblement tendu, pesant ainsi sur la demande dans l'Empire du Milieu.

Par ailleurs, ma masse de lingots composant la contrepartie du principal ETF aurifère, le SPDR Gold Shares américain, restait inchangée hier soir à 809,2 tonnes.

D'un point de vue technique, les analystes de ScotiaMocatta identifient une prochaine résistance à 1.321 dollars. A l'inverse, le prochain support d'importance à surveiller se situe à 1.277.


Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...