Bourse > Or > Or : l'once d'or tient les 1.300 dollars mardi midi
OrOr GC - MP00000000GCGC - MP00000000GC
1 254.30 +1.41 %
1 250.70Ouverture : 1 251.10+ Haut : 1 250.50+ Bas :
+0.29 %Perf Ouverture : 1 295.20Clôture veille : 0Volume :

Or : l'once d'or tient les 1.300 dollars mardi midi

tradingsat

(CercleFinance.com) - Léger repli du cours de l'or ce midi sur le marché de Londres avant la publication, à 14 heures 30, d'un rapport sur l'emploi très attendu aux Etats-Unis. Au terme du premier fixing du jour sur le marché de référence de Londres, l'once cotait 1.311,75 dollars (- 5,75 dollars par rapport au fixing d'hier après-midi) et 959,5 euros (- 4,6 euros).

Les courtiers canadiens de TD Securities résument ainsi la relative bonne tenue des cours de l'or ces dernières semaines : d'une part, la conclusion d'un accord budgétaire aux Etats-Unis n'a pas conduit à une reprise d'une fort tendance baissière. En effet, l'accord en question reste bancal et conduit surtout à reporter le problème au mois de janvier. Pris à contre-pied, les investisseurs qui avaient joué une chute de l'once dans le sillage de cette annonce ont donc été contraints de racheter leurs positions courtes.

D'autre part, le 'shutdown' ayant duré plus de deux semaines, son impact sur le PIB américain du 4e trimestre devrait être visible. La Fed semble pouvoir tirer profit de cet argument pour repousser à 2014, et non plus avant fin 2013 comme son président sortant Ben Bernanke l'avait pourtant annoncé, la première réduction des rachats d'actifs obligataires. Bref, le bilan de la Réserve fédérale américaine pour se dégrader plus longtemps que prévu.

TD Securities estime aussi que les fondamentaux du marché de l'or n'ont pas significativement changé des derniers temps. Ils restent faibles et le courtier table sur une once à 1.150 dollars d'ici mi-2014.

En outre, le Bureau of Labor Statistics fera, dans moins d'une heure, le point sur les créations d'emploi et le taux de chômage aux Etats-Unis pour le mois de septembre, avec retard en raison du “shutdown”.

Après seulement 169.000 créations de postes en août, un chiffre qui avait déçu les attentes, le consensus table sur environ 180.000 créations en septembre. Un chiffre plus élevé que prévu pourrait inciter la Fed à réduire le montant de ses QE plus vite que prévu, et inversement.

Par ailleurs, les décaissements se poursuivent et même s'accélèrent du côté du SPDR Gold Shares, le principal ETF aurifère américain : entre vendredi et lundi soir, son encours a chuté d'un coup de 882,2 à 871,7 tonnes, constituant ainsi un nouveau plus bas annuel.

Ce produit financier est utilisé par les investisseurs longs sur le cours du métal jaune, et ces décaissements peuvent donc être interprétés comme un nouvel affadissement du sentiment haussier.

D'un point de vue technique, les analystes de ScotiaMocatta notent que l'once restait, hier lundi, stable autour des 1.315 dollars pour la 3e séance de suite. Pour que l'once soit en mesure de reprendre sa route vers les 1.433 dollars touchés fin août, il faudra d'abord que la résistance 'critique' des 1.330 dollars soit emportée. Tant que l'once clôturera au-dessus du support des 1.304, la tendance semble haussière court terme.


Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI