Bourse > Or > Or : l'inquiétude grecque ne profite pas l'once
OrOr GC - MP00000000GCGC - MP00000000GC
1 264.80 +0.18 %
1 266.00Ouverture : 1 266.00+ Haut : 1 262.20+ Bas :
-0.09 %Perf Ouverture : 1 294.80Clôture veille : 0Volume :

Or : l'inquiétude grecque ne profite pas l'once

tradingsat

(CercleFinance.com) - Au terme du premier fixing du jour sur le marché de référence de Londres, l'once de 31,1 grammes d'or cotait 1.174,6 dollars (+ 0,85 dollar par rapport au fixing fixing d'hier après-midi) et 1.052,5 euros (+ 3,2 euros).

Ces dernières 24 heures, l'once est au comptant passée au-dessous des 1.170 dollars, touchant ainsi son plus bas niveau en trois semaines. 'Et ce bien que les espoirs d'un accord avec la Grèce, soutenus en début de semaine, aient été douchés', constatent les analystes Matières premières de Commerzbank.

En outre, rapportent-ils, le Conseil mondial de l'or 'a brossé un tableau relativement optimiste de la demande chinoise, qui semble devoir atteindre cette année de 900 à 1.000 tonnes, et pourrait donc dépasser son niveau de 2014'.

Cela étant, déplorent les courtiers de Triland Metals, 'sans une sortie franche du canal compris entre 1.175 et 1.225 dollars, l'once reste marquée par l'absence de tendance qui prévaut depuis le premier trimestre, et vaut aussi pour l'argent'.

Enfin, l'encours de lingots adossé au SPDR Gold Shares, le premier ETF aurifère au monde, s'est de nouveau accru hier soir, pour le deuxième jour de suite, en augmentant de 900 kilos à 706,4 tonnes.


Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...