Bourse > Nokia > Nokia : Nouvelle séance de baisse, perte hebdomadaire de 21%
NOKIANOKIA NOKIA - FI0009000681NOKIA - FI0009000681
5.245 € +0.79 % Temps réel Euronext Paris
5.250 €Ouverture : -0.10 %Perf Ouverture : 5.313 €+ Haut : 5.232 €+ Bas :
5.204 €Clôture veille : 4 110 900Volume : +0.07 %Capi échangé : 30 610 M€Capi. :

Nokia : Nouvelle séance de baisse, perte hebdomadaire de 21%

tradingsat

(CercleFinance.com) - L'action Nokia signe une nouvelle séance de baisse vendredi à la Bourse d'Helsinki, à l'issue d'une semaine véritablement noire qui devrait la conduire à accuser des pertes de plus de 21%.

Sanford C. Bernstein, l'un des nombreux analystes à avoir dégradé son opinion sur le titre cette semaine en la ramenant à 'sous-performance' avec un objectif de trois euros, revient sur le sévère avertissement sur résultats lancé par l'équipementier finlandais mardi dernier.

'Les nouvelles perspectives émises par le groupe constituent une forte indication de la réalisation de notre scénario du pire, c'est-à-dire d'une accélération des pertes de parts de marché et du déclin de la marge brute', répète l'intermédiaire.

Bernstein prédit un lancement 'difficile' pour la gamme de smartphones Windows que Nokia doit mettre sur le marché d'ici à la fin de l'année, en raison du manque de visibilité de la marque et d'un mauvais 'timing' pour la voir émerger en tant qu'alternative crédible aux écosystèmes Apple et Android.

Afin d'illustrer la perte de souffle de la marque Nokia, Sanford C. Bernstein décide de comparer sur un graphique les entrées pour les termes 'Nokia' et 'Android' réalisées sur le moteur de recherche Google depuis 2007.

Le document fait clairement apparaître un lent déclin des recherches sur Nokia avec, en parallèle, une progression irrémédiable de l'intérêt pour Android.

'C'est ce qui nous préoccupe le plus autour de Nokia', explique l'analyste. 'Android est en passe d'être un terme plus recherché que Nokia sur Internet ces jours-ci, alors que ce dernier était recherché deux fois plus souvent il y a moins d'un an', fait-il remarquer.

'A ce rythme, au moment du lancement des téléphones Windows, la marque aura perdu toute pertinence auprès des consommateurs et le groupe devra tout recommencer à zéro', conclut Bernstein, qui s'attend à un scénario boursier proche du déclin des titres Motorola à Wall Street en 2009.

Sur l'OMX, le titre Nokia rétrocédait encore 4,9% à 4,5 euros, soit une chute de 21,5% sur l'ensemble de la semaine.

Copyright (c) 2011 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...