Bourse > Nasdaq Composite > Nasdaq Composite : Vers plus de frilosité, les mots fleuris fusent entre Trump et Kim Jong-Un
Nasdaq CompositeNasdaq Composite COMP - XC0009694271COMP - XC0009694271
6 629.05 +0.36 %
6 633.37Ouverture : 6 640.03+ Haut : 6 622.92+ Bas :
-0.07 %Perf Ouverture : 6 640.03Clôture veille : 0Volume :

Nasdaq Composite : Vers plus de frilosité, les mots fleuris fusent entre Trump et Kim Jong-Un

(Tradingsat.com) - Deux jours après l'issue d'une réunion de la Fed, qui a entériné un virage stratégique, en envoyant un message de fermeté, Wall Street devrait évoluer dans un climat de prudence accrue, alors que l'escalade de violence verbale et de provocations entre Donald Trump et Kim Jong-Un connait de nouveaux épisodes...

Comme largement anticipé par les marchés, la Fed (Federal Reserve) a maintenu son principal taux directeurs inchangé, hier à l'issue de sa réunion de Comité de politique monétaire (FOMC), à un niveau compris entre 1,25% et 1,50%, en maintenant la prévision d'une nouvelle hausse des taux directeurs (federal funds) d'ici à la fin de l'année, et ce en dépit d'un niveau d'inflation qui n'atteint pas encore la cible de 2%. En ce qui concerne la réduction de la taille du bilan (point chaud de la conférence de presse), la Fed va commencer la réduction de son programme de rachats d'actifs à partir d'octobre, à un rythme initial de 10 milliards de dollars par mois. Il s'agit de la masse monstrueuse d'obligations et de bons du Trésor accumulé depuis le début de la crise financière de 2009.

En conclusion, si J. Yellen prend des pincettes en y mettant les formes, il s'agit d'un vrai début d'inflexion stratégique de la part de la Fed, qui ouvre la voie à, sinon un durcissement, une normalisation de la politique monétaire américaine. Le Dollar en a profité, et mécaniquement, l'Euro a significativement reculé face au billet vert mercredi soir, sous les 1,19$ la parité, ce qui a en effet profité aux marchés d'actions en Zone Euro.

Les investisseurs restent par ailleurs particulièrement attentifs aux nouveaux développements du dossier diplomatique entre Etats-Unis et Corée du Nord. Kim Jong-Un, le leader nord coréen déclaré vouloir "faire payer" Donald Trump, et se dit prêt désormais à des contre-mesures, qui pourraient prendre la forme d'un nouvel essai nucléaire, en plein Pacifique, et donc pour la première fois hors du territoire national. Plus tôt dans la semaine, mardi à la tribune de l'Organisation des Nations Unies (ONU), le chef de la Maison Blanche, avait déclaré de pas avoir d'autres choix que de "détruire" la Corée du Nord, si les Etats-Unis sont forcés de se défendre, ou de défendre leurs alliés, affublant Kim Jong-Un du sobriquet de "Rocketman"...

Et le Président américain d'animer un peu plus ces joutes verbales pour le moins fleurie, ce jour via un nouveau tweet:

Kim Jong Un from North Korea, who is obviously a madman who doesn't mind starving or killing his people, will be tested like never before!

A savoir: Kim Jong-Un, de Corée du Nord, qui est visiblement un fou et n'à que faire d'affamer ou de tuer son peuple, sera mis à l'épreuve comme jamais !

Au chapitre macroéconomique côté américain hier, bonne nouvelle sur le front de l'emploi, avec un niveau d'inscriptions aux allocations chômage en nette baisse sur la semaine passée, à 259 000, là où les économistes s'accordaient en moyenne sur un chiffre dépassant les 300 000. Par ailleurs, l'indice manufacturier de la Fed de Philadelphie (indice Philly Fed) a largement dépassé la cible, à 23.8 points. L'indicateur, établi à partir d'un questionnaire diffusé auprès d'industriels de la région de Philadelphie, constitue ce qu'on appelle un indicateur avancé de l'état de santé général de l'industrie américaine.

A suivre à 15h45 les indicateurs d'activité PMI, pour l'industrie et les services, aux Etats-Unis.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

Voici pour rappel, les éléments techniques que nous proposions jeudi avant l'ouverture du marché.

Peu de changements sur les plans corrélés techniques, graphiques, et psychologique sur l'indice Nasdaq Composite. Sous les sommets historiques, quelques flux vendeurs s'organisent et empêchent une extension haussière plus ample; aussi un rééquilibrage momentané des forces prend légitimement place.

Côté niveaux, deux zones de support constituent pour rappel des bornes d'intervention à l'achat:

1) la borne basse du gap haussier du 11 septembre, à 6 391 points.

2) les 6 330 points, que nous maintenons comme support majeur.

Avis neutre renouvelé à l'échelle de la séance à venir.

En ce qui concerne ces "niveaux", l'indice phare des valeurs technologiques de la cote américaine a en réalité rebondi sur la borne haute du gap évoqué en point numéro 1. Il n'y a pas encore de point d'entrée graphique intéressante à ce stade. A noter qu'en cas de rupture brutale des 6 391 points, le niveau évoqué en point numéro 2 pourrait être assez rapidement atteint.

Avis neutre proposé sur l'indice, dans l'immédiat.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons identifiés, notre opinion est neutre sur l'indice Nasdaq Composite à court terme.

On prendra soin de noter qu'un franchissement des 6460.00 points raviverait la tension à l'achat. Tandis qu'une rupture des 6330.00 points relancerait la pression vendeuse.

Le conseil Nasdaq Composite
Neutre
  • Résistances & Supports
  • Résistance(s) : 6460.00 / 6500.00
  • Support(s) : 6330.00 / 6200.00 / 6081.00
  • Ecarts résistances / supports
  • Ecart(s) résistance : -3 % / -2 %
  • Ecart(s) support : -5 % / -7 % / -9 %

Graphique en données quotidiennes

Nasdaq Composite : Vers plus de frilosité, les mots fleuris fusent entre Trump et Kim Jong-Un (©ProRealTime.com)
Graphique réalisé à partir du logiciel Prorealtime
TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...