Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

Nasdaq Composite

COMP - XC0009694271
- -

Nasdaq Composite : Vers davantage de prudence, un oeil inquiet sur les statistiques de l'épidémie

jeudi 18 juin 2020 à 14h41

(BFM Bourse) - Les craintes d'une seconde vague épidémique, alors même que la première est loin d'être sous contrôle outre Atlantique, devrait engager Wall Street sur la voie forcée de la prudence. Car si la pandémie de Covid-19 semble sous contrôle dans la plupart des pays européens, la pandémie ne l'est pas aux Etats-Unis, en Amérique latine, en Russie et en Inde, qui redoute une aggravation de la crise sanitaire avec la mousson annuelle. Et en Chine, la découverte en cinq jours de plus de cent malades, liés à un marché de la capitale, a constitué un choc, faisant craindre une deuxième vague épidémique à Pékin.

"La Chine n'a pas communiqué ce matin sur l'éventuelle poursuite de l'épidémie mais la hausse des restrictions constatées à Pékin depuis le weekend dernier fait craindre d'un nouveau foyer important au sein de la capitale chinoise.", alerte Vincent Boy, analyste de marché IG France.

Sur le seul territoire américain, l'Université Johns Hopkins, dont les travaux font autorité en la matière, recense près de 2 170 000 cas positifs, pour près de 120 000 décès. Le nombre de nouveau cas quotidiens ne s'essouffle toujours pas, en passant régulièrement au-dessus des 25 000.

Par ailleurs, la politique devrait également constituer un frein à Wall Street, avec les différents extraits d'un livre à paraitre, signé d'un ancien conseiller à la Sécurité nationale, J. Bolton, qui y fait des révélations explosives.

"Le livre de John Bolton doit sortir le 23 juin malgré les menaces de l’administration américaine à l’encontre de celui-ci et l’extrait publié hier fait également ressortir une information sur le fait que le président américain aurait demandé au président chinois de l’aider à gagner l’élection présidentielle.", précise V. Boy.

"Ces révélations mettent à mal la stratégie de Donald Trump de diaboliser le parti chinois et le président Xi Jinping. En revanche, il est peu probable que cela ait un impact important étant donné que John Bolton a refusé de témoigner durant l’impeachment de Donald Trump et a préféré réserver ses informations pour écrire un livre. En effet, même du côté démocrate l’ancien conseiller du président américain ne devrait pas trouver beaucoup de soutien", poursuit l'analyste.

Au chapitre statistique, deux chiffres traditionnellement suivis viennent d'être publiés, une heure avant l'ouverture des débats sur les actions:

- Les nouvelles inscriptions hebdomadaires aux allocations chômage d'abord, pour la semaine passée, qui ont manqué les attentes en restant au-dessus des 1 500 000.

- L'indice manufacturier Philly Fed ensuite, qui en revanche a très agréablement surprise en ressortant en forte hausse 27.5, contre -43.1 le mois passé. La Fed régionale a commenté: "Les réponses à l'enquête de juin sur les perspectives des entreprises manufacturières suggèrent une amélioration des conditions de production dans la région par rapport au mois dernier. Les indices de l'activité actuelle, des nouvelles commandes et des livraisons sont revenus en territoire positif après des occurrences négatives au cours des derniers mois. Les indices des prix de l’enquête suggèrent une pression positive sur les prix des intrants des entreprises et des produits manufacturés. Les indices de prévision du sondage indiquent que les répondants s’attendent à une croissance pendant le reste de l’année."

A suivre, à 16h00, l'indice des indicateurs avancés (Conference Board) attendu en hausse de 2.4%.

Hier à signaler des repères immobiliers avec les mises en ventes de logements et permis de construire en progression timide.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

Nouvelle phase de marché pour l'indice Nasdaq Composite: après la purge, puis l'impressionnant rally de "retracement" intégral, voici une phase plus technique, hachée, faite d'alternance de courts moments d'euphorie et de résurgence de craintes. Il faut dire que les opérateurs, longtemps dopés par le soutien massif et sans faille de la Fed, encore réaffirmé en début de semaine, ne sont plus aveuglés, et donc moins inconditionnellement acheteurs.

Depuis la formation d'un gap baissier sous les 10 000 points, suivi d'un test à haut risque sur la moyenne mobile à 20 jours (en bleu foncé) - test pas encore terminé - la configuration technique, révélatrice de la psychologie de marché, n'est plus celle qui prévalait lors du rally des mois d'avril et de mai. Les opérateurs sont moins inconditionnellement acheteurs, et se posent des questions. L'alternance de séances d'euphorie et de résurgence de fortes craintes ne sont pas à exclure lors de cette nouvelle phase.

A ce stade, il est intéressant de comparer la force des volumes de transactions sur deux bougies à l'ampleur de corps comparable: celle de jeudi 11, rouge, et celle de lundi 15, verte. Les volumes ont été clairement plus nourris sur la séance de baisse, la mobilisation étant plus forte et plus longue sur la séance.

Avis négatif à l'échelle de la seule séance à venir.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons mentionnées, notre avis est négatif sur l'indice Nasdaq Composite à court terme.

Ce scénario baissier est valable tant que l'indice Nasdaq Composite cote en dessous de la résistance à 10000.00 points.

Le conseilLogo TradingSat

Nasdaq Composite
Négatif
Résistance(s) :
-
Support(s) :
-

GRAPHIQUE EN DONNEES QUOTIDIENNES

Nasdaq Composite : Vers davantage de prudence, un oeil inquiet sur les statistiques de l'épidémie (©ProRealTime.com)
©2020 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+305.20 % vs +1.71 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat