Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

Nasdaq Composite

COMP - XC0009694271
8 028.00 +0.98 %

Nasdaq Composite : Un rebond qui s'épuise déjà

(BFM Bourse) - Comme nous l'anticipions, l'indice Nasdaq Composite a confirmé lundi le rebond amorcé en cours de séance vendredi, sur bougie typique d'un affaiblissement précoce des forces vendeuses. Ce qui ne signifie par pour autant que les points bas de la vive correction amorcée le vendredi 2 février ont forcément été atteints. L'indice phare des valeurs technologiques de la cote américaine a gagné lundi 1,56% à 6 981 points.

La nervosité dans les salles des marchés restera importante tout au long de la semaine, avec des rendez-vous macroéconomiques majeurs dès demain sur le front de la consommation américaine, et surtout, de l'inflation. La dynamique des prix reste clairement le sujet central, à surveiller comme le lait sur le feu, dans le sens où le moindre frémissement sur le front de l'inflation américaine renforcera davantage les anticipations de durcissement de la politique monétaire de la Fed.

Et c'est bien, au demeurant, l'origine des déboires sur les actifs dits risqués la semaine passée. L'étincelle a été produite, paradoxalement, par un rapport mensuel fédéral sur l'emploi très solide. C'est l'accélération de la hausse des salaires dans le secteur privé au mois de janvier qui a ravivé les craintes d'une accélération de la progression du "loyer" du Dollar.

Dans ces conditions, la Banque centrale américaine, la Fed, n'a plus de raison de poursuivre sa politique de maintien de taux faibles mise en place depuis plusieurs années. En augmentant ses taux d'intérêt, elle va durcir les conditions d'accès au crédit. C'est la fin de la quasi-gratuité de l'argent à laquelle les investisseurs s'étaient habitués.

Clairement, le scénario de trois relèvements des taux directeurs fédéraux sur l'année 2018 laisse désormais place à l'hypothèse de trois relèvements minimum. JPMorgan, par exemple, en prévoit quatre sur 2018, puis de nouveau quatre sur 2019. C'est dans ce contexte que seront attendus avec nervosité les chiffres de l'inflation américaine pour le mois de janvier: indice des prix à la consommation demain, et indice des prix à la production jeudi.

L'indice NFIB des petites entreprises aux Etats-Unis est ressorti en nette hausse au mois de janvier, sans toutefois dépasser significativement la cible.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

L'ampleur des dégagements subis depuis vendredi 2 février peut paraitre impressionnant en valeur absolue, mais cette réaction contestataire corrective est à mettre en rapport avec l'appréciation quasi linéaire de l'indice depuis février 2016. Pour rappel, au niveau de la base de support du retournement en double creux de février 2016, l'indice Nasdaq Composite cotait un peu plus de 4 200 points...

Alors certes les prises de profits se sont accélérées vivement sous l'effet de la volonté de nombreux opérateurs de verrouiller des plus-values latentes parfois généreuses, et le marché, guidé par un sentiment de cupidité, a dévissé la semaine passée, sans pour autant "construire" de retournement. pas de figure en épaule, tête et épaule, ou en double sommet, à signaler, par exemple.

Aucune figure chartiste de retournement n'est donc identifiable à ce stade, et il est fort probable qu'une fois cette épisode secondaire de dégagement terminé, son ampleur (différence entre les points bas et les points hauts) serve de cadre à une formation d'une vaste consolidation, non sans volatilité, avant un redémarrage.

Ainsi froidement analysé, le cadre technique reste finalement assez classique. Ce type de réaction baissière d'ordre secondaire arrive classiquement dans les mouvements haussiers de grande envergure.

Dans l'immédiat, l'inversion de rapport de force en cours de séance vendredi, matérialisée par une longue ombre basse sur le chandelier caractéristique correspondant, a été suivie comme nous l'anticipions, d'une confirmation de la réaction. A noter qu'au plus bas de la séance vendredi, les cours pointaient juste sur la borne haute du gap haussier du 27 octobre 2017, à 6 630 points. Ce qui donne du sens au niveau.

Mais la vive contraction des volumes de transactions hier nous invite à adopter de nouveau une posture prudente. Avis neutre proposé dans l'immédiat.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons identifiés, notre opinion est neutre sur l'indice Nasdaq Composite à court terme.

On prendra soin de noter qu'un franchissement des 7376.00 points raviverait la tension à l'achat. Tandis qu'une rupture des 6630.00 points relancerait la pression vendeuse.

Le conseilLogo TradingSat

Nasdaq Composite
Neutre
Résistance(s) :
7376.00 / 7505.00 / 8000.00
Support(s) :
6630.00 / 6517.00 / 6330.00

GRAPHIQUE EN DONNEES QUOTIDIENNES

Nasdaq Composite : Un rebond qui s'épuise déjà (©ProRealTime.com)
©2018 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+278.40 % vs +10.55 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat