Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

Nasdaq Composite

COMP - XC0009694271
- -

Nasdaq Composite : Un rapport fédéral sur l'emploi désastreux, un peu moins toutefois qu'attendu

vendredi 8 mai 2020 à 15h17

(BFM Bourse) - Point d'orgue statistique de la semaine, le rapport NFP (Non Farm Payroll) sur l'emploi américain (données fédérales) sont naturellement catastrophiques pour le mois d'avril, avec une économie restée sous cloche, mais les chiffres publiés ressortent à des niveaux moins abyssaux que ne laissaient augurer les différents consensus. La sanction est toutefois percutante: la barre des 20 millions de postes détruits dans le secteur privé (hors agriculture) a été franchie, et le taux de chômage, attendu en flambée à 16%, est ressorti à 14.7% de la population active, dans un pays qui baignait dans le plein emploi avant la pandémie de Covid-19.

"En avril, le taux de chômage a augmenté de 10,3 points de pourcentage pour atteindre 14,7%. C'est le taux le plus élevé et la plus forte augmentation au cours du mois de l'histoire de la série (les données désaisonnalisées sont valables depuis janvier 1948). Le nombre de chômeurs a augmenté de 15,9 millions pour atteindre 23,1 millions en avril", indique le US Bureau of Labor Statistics. "Les fortes augmentations de ces indicateurs reflètent les effets de la pandémie de coronavirus et les efforts pour la contenir", explique sans surprise le Bureau.

Etonnamment, le niveau des salaires horaires moyens a bondi de 4.7% (contre un consensus à 0.5%). "En avril, la rémunération horaire moyenne de tous les employés salariés non agricoles a augmenté de 1,34 $ pour atteindre 30,01 $ et les gains horaires des employés de la production et des non-superviseurs du secteur privé ont augmenté de 1,04 $ pour atteindre 25,12 $ en avril." détaille le Département du Travail. "Cette augmentation du salaire horaire moyen reflète en grande partie la perte importante d'emplois chez les travailleurs les moins rémunérés", explique le Département.

Un rapport rouge vif donc, mais un peu moins qu'anticipé, qui, avec les chiffres du commerce extérieur chinois publiés hier, devrait soutenir dans l'immédiat les indices en début de séance. L'indice Nasdaq Composite, qui nous intéresse plus particulièrement ici, a gagné 1.41% à 8 979 points, bien plus performant que le Dow Jones (+0,89%), les géants de la tech' faisant preuve d'une résilience impressionnante, Apple, Amazon et Netflix, particulier n'étant plus loin de leurs sommets historiques...

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

Passé le constat de la sur-performance relative de l'indice phare des valeurs technologiques par rapport à ses collègues généralistes (DJ) ou élargi (S&P500), il convient de noter la timidité et la décroissance des volumes sur les trois dernières séances. Tout reflux rapide sous la moyenne mobile à 100 jours (en orange), accompagné de volumes en accélération, provoquerait une inversion de vapeur. Nous n'y sommes pas encore. Avis légèrement positif à l'échelle de la séance à venir.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons mentionnées, notre avis est positif sur l'indice Nasdaq Composite à court terme.

Ce scénario haussier est valable tant que l'indice Nasdaq Composite cote au dessus du support à 8800.00 points.

Le conseilLogo TradingSat

Nasdaq Composite
Positif
Résistance(s) :
-
Support(s) :
-

GRAPHIQUE EN DONNEES QUOTIDIENNES

Nasdaq Composite : Un rapport fédéral sur l'emploi désastreux, un peu moins toutefois qu'attendu (©ProRealTime.com)
©2020 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+305.90 % vs +0.72 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat