Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

Nasdaq Composite

COMP - XC0009694271
- -

Nasdaq Composite : Un légitime reflux des cours

vendredi 8 mars 2019 à 15h15

(BFM Bourse) - Les 7 570 points ont été renforcés hier dans leur rôle de zone de résistance, les investisseurs ne trouvant plus de motivation, dans l'immédiat, à poursuivre leurs initiatives acheteuses, dans un contexte de craintes (désormais prouvées par le chiffres) de ralentissement de l'activité économique mondiale. Dernière publication macro-économique inquiétante en date ce matin, en Asie, le plus important recul des exportations chinoises sur une période de trois ans, dans un contexte de guerre commerciale interminable entre Washington et Pékin.

Pour rappel, l'OCDE ne prévoit "que" 3.3% de croissance dans le monde cette année, contre 3.6% en 2018, pour rappel. Et le Premier Ministre chinois a officiellement annoncé s'attendre à une croissance du PIB comprise entre +6.0 et +6.5% cette année, sur fond de guerre commerciale interminable avec les Etats-Unis. Et la Zone Euro vient de confirmer en données révisées la faiblesse de la croissance de son PIB au 4ème trimestre 2018 (+0,2%, données conformes au consensus et aux précédentes estimations).

Comme très souvent en pareilles circonstances, l'indice Nasdaq Composite (-1,13% à 7 421 points), à forte "coloration" technologique, a amplifié à la baisse les variations des indices élargis (comme le S&P 500) ou généralistes (comme le Dow Jones).

Et la publication ce vendredi d'un rapport NFP (NonFarm Payroll) particulièrement contrasté pour le mois de février ne devrait pas aider à retrouver de l'appétit pour le risque. Le taux de chômage a certes battu le consensus, en ressortant à 3.8% de la population active, mais le volume des créations de postes dans le secteur privé est ressorti à 20 000, un niveau famélique par rapport aux précédentes échéances, et très largement en-deçà du consensus (180K). Un coup dur alors même que les différentes antennes de la Fed, dans leurs analyses compilées au sein du Livre Beige, se basaient sur la puissance du marché de l'emploi pour se montrer rassurantes face aux craintes des conséquences du ralentissement mondial sur l'économie américaine.

Sur le front de l'immobilier en revanche, les mises en chantier de logements et les permis de construire sur le mois de janvier ont battu leurs cibles respectives. Aucun chiffre statistique supplémentaire d'importance majeure n'est à surveiller pour le reste de la journée, et donc de la semaine.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

Sous les 7 570 points, l'indice phare des valeurs technologiques de la cote américaine dispose d'une marge certaine pour s'engager dans une phase de consolidation élargie, progressivement jusque sur sa moyenne mobile à 100 jours (en orange), courbe de tendance de fond en pleine phase d'inflexion haussière. Courbe dont le tracé tend à se confondre avec un ex-niveau oblique de résistance, que nous gardons tracé (en noir) dans l'immédiat sur le graphique ci-dessous.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons mentionnées, notre avis est négatif sur l'indice Nasdaq Composite à court terme.

Ce scénario baissier est valable tant que l'indice Nasdaq Composite cote en dessous de la résistance à 5300.00 points.

Le conseilLogo TradingSat

Nasdaq Composite
Négatif
Résistance(s) :
-
Support(s) :
-

GRAPHIQUE EN DONNEES QUOTIDIENNES

Nasdaq Composite : Un légitime reflux des cours (©ProRealTime.com)
©2021 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+323.00 % vs +16.15 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat