Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

Nasdaq Composite

COMP - XC0009694271
- -

Nasdaq Composite : Résistance aux tentations de prises de profits

mercredi 18 décembre 2019 à 15h21

(BFM Bourse) - Des statistiques de bonne facture hier côté américain, sur les fronts de l'emploi et de l'immobilier, n'auront pas permis de catalyser davantage la hausse des actions, freinée très largement, au-delà d'un effet technique parfaitement naturel, par les bémols qui peuvent être mis en avant sur le dossier commercial, présenté pourtant comme quasi résolu par certains observateurs en fin de semaine passée.

En attendant la signature début janvier d'un accord commercial préliminaire (et partiel) qui reste à coucher sur le papier, Pékin a renoncé dimanche à de nouveaux droits de douane qui auraient dû frapper des produits américains. De son côté, l'administration Trump a suspendu toutes nouvelles surtaxes sur les biens chinois aux Etats-Unis en échange de l'engagement de Pékin à acheter, notamment, davantage de produits agricoles américains (du porc et du soja entre autres).

Les experts de Mirabaud y ajoute même un bémol supplémentaire: "Rappelons qu’environ 380 milliards de dollars d'importations restent sous droits de douane. Alors que la phase 1 comprendrait une entente de principe visant à réduire tous les droits de douane restants « au fil du temps » à mesure que la phase 2 progressera, il est peu probable que de tels progrès puissent être réalisés rapidement, voire pas du tout, étant donné la nature quasi insurmontable des questions de politique industrielle", met en garde John Plassard.

Pour ce qui est du volet statistique hier, particulièrement bon côté américain: les mises en chantier de logements et les permis de construire ont tous deux dépassé nettement les attentes le mois dernier. L'industrie ensuite, avec une dynamique de production en hausse de 1.1% en novembre, à comparer à une contraction de 0.9% en octobre. Le taux d'utilisation des capacités de production est quant à lui ressorti à un niveau ferme, dans la cible, à 77.3%.

A suivre les stocks de brut à 16h30.

Les investisseurs outre Atlantique auront eu un oeil attentif ce matin à la publication de l'indice IFO du climat des affaires en Allemagne. L'indicateur à valeur de baromètre est ressorti à 96.3 en décembre, au-delà des attentes (95.6) et au-delà du score de novembre (95.1). L'amorce d'un retournement est désormais concrète sur cet indicateur particulièrement suivi, car à fort impact, dans les salles des marchés.

Mardi le Nasdaq Composite (+0,10% à 8 823 points) n'a guère fait mieux que le S&P 500 (0,03%), baromètre de référence de l'appétit pour le risque aux yeux des gérants de fonds. Mais cette capacité à terminer symboliquement dans le vert, y compris en phase de consolidation, en dit symboliquement long sur le caractère offensif de fond de la psychologie de marché.

Côté valeurs, à surveiller Micron Technology, l'une des valeurs les plus traitées de l'indice, (+6,82% de gain la semaine passée). Le poids lourd du secteur hautement stratégique des ami-conducteurs publiera les comptes de son premier trimestre après-Bourse (exercice décalé). Un indicateur-baromètre pour l'ensemble de ce secteur particulièrement dépendant de la qualité des relations commerciales trans-pacifiques. Micron est plus particulièrement spécialisé dans les "mémoires" dynamiques.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

Rappel du cadre technique, étayé par l'historique récent:

Sur des niveaux de cours très fermes, l'indice phare des valeurs technologiques a amorcé lundi 02/12 la définition de l'amplitude d'une consolidation. Légitimement, l'indice a amorcé un "retracement" correctif, sans purge, après une avancée continue depuis le 03 octobre et plus généralement, depuis la fin du mois de décembre 2018. Cela a permis la définition, courte et désormais achevée, de l'amplitude de la consolidation des prochaines séances.

Le déroulé de la séance de mardi 03/12, visible synthétiquement en un seul coup d'oeil sur la bougie correspondante laissait augurer dès la séance de mercredi une réaction de contestation acheteur, tant la peur de manquer une occasion d'achat est grande. Soit pour rappel, un biais comportemental qui colle au marché actuel, sur différentes classes d'actifs à risque au demeurant.

Cette réaction, certes dans des proportions mesurées, s'est effectivement construite, avec le concours de l'ensemble des sous-secteurs technologiques; et il est intéressant de noter que le gap d'ouverture n'a pas été comblé: les cotations de la séance de mardi 03/12 ont donc été isolées. La séance de jeudi 05/12 n'a fait que confirmer, avec une précision chirurgicale, cette préservation de gap (intervalle sans cotation). Et la séance de vendredi 06/12, par son gap au coeur même du mouvement réactionnaire, a montré toute l'impatience d'un camp acheteur qui sera précocément prêt à davantage d'offensives.

Depuis, après une stagnation sur les trois premières séances de la semaine passée, l'indice phare des valeurs technologiques de la cote américaine a inscrit jeudi, dans une volatilité retrouvée, de nouveaux sommets historiques.

La capacité à se maintenir à bonne distance des 8 705 points depuis le début de la semaine permet de qualifier de support nouveau ce niveau.

Avis neutre émis, avec un scénario de courte respiration des cours.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons identifiés, notre opinion est neutre sur l'indice Nasdaq Composite à court terme.

On prendra soin de noter qu'un franchissement des 9000.00 points raviverait la tension à l'achat. Tandis qu'une rupture des 8705.00 points relancerait la pression vendeuse.

Le conseilLogo TradingSat

Nasdaq Composite
Neutre
Résistance(s) :
-
Support(s) :
-

GRAPHIQUE EN DONNEES QUOTIDIENNES

Nasdaq Composite : Résistance aux tentations de prises de profits (©ProRealTime.com)
©2020 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+331.10 % vs -1.24 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat