Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

Nasdaq Composite

COMP - XC0009694271
- -

Nasdaq Composite : Reprise du conflit commercial sino-américain

vendredi 2 août 2019 à 15h15

(BFM Bourse) - A Wall Street, après avoir ouvert à un niveau stable et engrangé des gains en début de séance, les principaux indices sur actions se sont retournés à la baisse et ont terminé en nette baisse à la suite d’une nouvelle attaque de Donald Trump envers la Chine.

Le Dow Jones a perdu 1,05% à 26 583,42 points et le S&P 500, baromètre de référence de l'appétit pour le risque aux yeux des gérants de fonds, a fini en baisse de 0,90% à 2 953,56 points. Le Nasdaq Composite a cédé 0,79% à 8 111,12 points.

Alors que les négociations avaient repris en début de semaine, Donald Trump y a mis fin hier soir en lançant une nouvelle attaque envers la Chine. Le président américain a annoncé sur Twitter que les Etats-Unis allait instaurer de nouveaux droits de douanes sur 300 milliards de dollars de produits et biens chinois (à 10% selon le tweet du président). Ces droits de douane supplémentaires pourraient toucher des marchandises comme des sèche-cheveux, des chaussures, des téléviseurs à écran plat ou encore des jouets.

Cette annonce intervient au lendemain de la baisse des taux de la Fed et des commentaires de Jerome Powell sur le caractère « ponctuel » de cette baisse. Cette nouvelle dégradation dans le conflit commercial qui oppose les Etats-Unis et la Chine redonne un espoir aux marchés de voir la Fed poursuivre sa baisse des taux.

La Chine n’a pas tardé à réagir en promettant ce vendredi des "représailles" si Donald Trump met à exécution sa menace d'imposer dès le 1er septembre de nouveaux produits chinois.

Du côté des indicateurs publiés hier, la croissance de l'activité du secteur manufacturier aux Etats-Unis a de nouveau ralenti en juillet, pour atteindre son plus bas niveau depuis l'été 2016, à 51,2 contre 51,7 en juin.

Les inscriptions hebdomadaires aux allocations chômage, pour la semaine dernière, ont plus augmenté que prévu à 215 000 contre 212 000 anticipé et 207 000 la semaine précédente, d'après les données du Département américain du Travail.

Déception également sur les dépenses de construction qui ont enregistré une chute surprise de -1,3% en juin.

Le rapport NFP (Non Farm Payroll) fédéral sur l'emploi américain pour le mois de juillet vient d’être dévoilé. L’estimation du cabinet RH ADP, dévoilée mercredi, était très proche du nombre qui vient d’être dévoilé : dans le secteur privé (hors agriculture), la première économie du monde a créé 164 000 postes (156 000 estimé mercredi par ADP), en ligne avec les attentes des économistes. A noter, la nette révision à la baisse des emplois créés en juin de 224 000 à seulement 193 000. Déception sur le taux de chômage qui est resté stable à 3,7% alors qu’il était attendu en baisse de 0,1 point à 3,6%. A l’inverse, bonne surprise du côté de la progression des salaires (+0,3% contre +0,2% attendu).

Enfin, le déficit commercial des Etats-Unis s’est réduit en juin en raison d’une baisse des importations en provenance de Chine et de l’Union Européenne mais le plus alarmant est que la nette baisse des exportations, un signe du ralentissement économique du pays. Le déficit a atteint -55,2 milliards de dollars, en recul de 0,3% par rapport au mois de mai, les importations ont reculé de 1,7% à 261,5 milliards et les exportations ont diminué de 2,1% à 206,3 milliards.

A suivre, l'indice de confiance des consommateurs (Université du Michigan), ainsi que la prévision de l'inflation (Université du Michigan), données révisées, à 16h00.

A 30 minutes de l’ouverture de Wall Street, les contrats à terme sur indices suggèrent une ouverture en baisse.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

L'analyse graphique en données quotidiennes de l'indice phare des valeurs technologiques de la cote américaine permet toujours d'identifier une tendance haussière à moyen/long terme. Sur le plan des indicateurs de tendance, la moyenne mobile longue à 100 jours (en orange), miroir de la tendance de fond de l'indice, reste bien orientée à la hausse.

La qualité du biais haussier de fond n'est toujours pas menacée. Les séances de mercredi et de jeudi ont certes été marquées par des pertes notables et l'indice phare des valeurs technologiques de la cote américaine développe une réaction corrective qui reste relativement peu marquée pour le moment, au regard de l'avancée initiale.

Un travail à la baisse de l'indice n'est toujours pas recommandé, dans le sens où une inversion rapide de vapeur, avec retour de la tension acheteuse initiale est toujours possible à court terme.

Dans l'immédiat, une nouvelle séance de correction est attendue.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons mentionnées, notre avis est négatif sur l'indice Nasdaq Composite à court terme.

Ce scénario baissier est valable tant que l'indice Nasdaq Composite cote en dessous de la résistance à 8176.00 points.

Le conseilLogo TradingSat

Nasdaq Composite
Négatif
Résistance(s) :
-
Support(s) :
-

GRAPHIQUE EN DONNEES QUOTIDIENNES

Nasdaq Composite : Reprise du conflit commercial sino-américain (©ProRealTime.com)
©2020 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+332.80 % vs -7.72 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat