Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

Nasdaq Composite

COMP - XC0009694271
- -

Nasdaq Composite : Les semi-conducteurs font finalement preuve de résistance

vendredi 18 janvier 2019 à 15h28

(BFM Bourse) - Une hausse timide se profile à Wall Street, dans un marché qui reste tendu en raison des incertitudes persistantes autour de la guerre commerciale sino-américaine et du shutdown le plus long de l'Histoire américaine.

Concernant les problématiques commerciales, le vice-Premier ministre chinois Liu He, également négociateur en chef sur les différends commerciaux avec les États-Unis, se rendra à Washington fin janvier, selon une annonce jeudi matin du ministère chinois du Commerce. Si Pékin tente visiblement de faire un pas vers Washington, de l'autre côté de l'Atlantique, un groupe bipartisan de parlementaires américains a décidé de présenter mercredi un texte visant à interdire la vente de composants électroniques de fabrication américaine à Huawei, ZTE et aux autres groupes de télécommunications chinois qui ne respectent pas les lois et sanctions américaines. La justice américaine a ouvert une enquête pénale sur des soupçons de vols de technologies par le groupe chinois des télécommunications Huawei, ce qui pourrait compliquer encore un peu plus les relations diplomatiques entre les deux plus grandes puissances économiques mondiales.

Le shutdown au Etats-Unis, qui pour rappel est désormais le plus long de l'Histoire, tourne au règlement de comptes entre le chef de l'Exécutif, D. Trump, et Nancy Pelosi, Présidente de la Chambre des Représentants (Démocrate). Annonce stupéfiante du chef de l'Etat, dans un courrier au ton ironique: Trump a annulé un déplacement prévu par la "Speaker", en Afghanistan, en Belgique et en Egypte à bord d'un avion militaire. Le principal point d'achoppement réside toujours dans la construction, dont le coût est délirant, d'un mur à la frontière avec le Mexique. Il s'agit d'une promesse phare de la campagne de Donald Trump, qui refuse de céder sur le sujet. Une situation qui pousse la Maison Blanche à ne pas représenter les Etats-Unis au sommet économique de Davos.

Au chapitre macroéconomique, les salles des marchés ont pris connaissance hier des inscriptions hebdomadaires aux allocations chômage aux Etats-Unis, pour la semaine du 07 au 13 janvier. Elles sont ressorties en baisse à 213 000 unités, battant la cible (219 000). Cible battue également, largement cette fois-ci, par l'indice manufacturier de la Fed de Philadelphie (indice Philly Fed), qui est ressorti ce mois-ci à 17.0, contre 9.4 le mois précédent et 9.7 attendu. La droite de régression linéaire que nous traçons sur l'historique de l'indice reste néanmoins baissière, depuis janvier 2017. L'indice-baromètre dépassait allègrement les 40 points au début de l'année 2017, à titre de comparaison.

Mais dans l'immédiat, le point d'orgue statistique de la journée vient d'être publié: il s'agit du rapport sur l'industrie américaine pour le mois de décembre. Décortiquons-le: il est plutôt rassurant, après des indicateurs avancés mi-figue, mi-raisin cette semaine. La production industrielle a progressé de 0,3% en rythme mensuel, contre +0.2% attendu. Le taux d'utilisation des capacités productives, indicateur également particulièrement suivi, reste fort à 78.7%.

A suivre côté valeurs Netflix, qui a publié un chiffre d'affaires (CA) au 4ème trimestre en hausse de 27.4%, légèrement en deçà des attentes des analystes. Les actions Tesla sont attendues dans le rouge, après avoir annoncé des suppressions de postes.

A noter que les prévisions de Taiwan Semiconductor Manufacturing, qui ont largement déçu la communauté financière, faisaient craindre hier des pertes appuyées sur es principaux groupes actifs dans les semi-conducteurs et cotés sur le Nasdaq Composite: Intel, Qualcomm, Micron Tech, Texas Instruments, Broadcom... Ces titres ont en réalité fait preuve d'une grande résistance, sur un regain de confiance sur l'issue de la guerre commerciale sino-américaine.

A suivre le sentiment du consommateur (Université du Michigan), données préliminaires à 16h00, et les prévisions de l'inflation (Université du Michigan), données préliminaires, à 16h00 également.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

Dans des volumes a biais décroissant, l'indice phare des valeurs technologiques de la cote américaine a tracé depuis le 26 décembre 2018 un rebond conséquent en valeur absolue, mais qu'il convient de relativiser à l'aune des pertes initiales. Un retournement haussier durable n'est pas encore validé formellement. Le seuil des 7 200 points, tout comme l'oblique baissière (tracée noir) et la moyenne mobile à 100 jours (en orange) continuent d'exercer une forme de pression. Avis neutre proposé dans l'immédiat.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons identifiés, notre opinion est neutre sur l'indice Nasdaq Composite à court terme.

On prendra soin de noter qu'un franchissement des 7200.00 points raviverait la tension à l'achat. Tandis qu'une rupture des 6457.00 points relancerait la pression vendeuse.

Le conseilLogo TradingSat

Nasdaq Composite
Neutre
Résistance(s) :
-
Support(s) :
-

GRAPHIQUE EN DONNEES QUOTIDIENNES

Nasdaq Composite : Les semi-conducteurs font finalement preuve de résistance (©ProRealTime.com)
©2019 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+284.40 % vs +3.66 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat