Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

Nasdaq Composite

COMP - XC0009694271
- -

Nasdaq Composite : Les 10 000 points, une cible haussière tout à fait crédible à court terme

jeudi 6 février 2020 à 15h18

(BFM Bourse) - Les effets conjugués de très bons chiffres macroéconomiques américains depuis le début de la semaine, de l'annonce de mesures monétaires fortes de la part de la Banque Centrale chinoise, et de l'annonce par l'exécutif chinois d'une réduction des droits de douane sur les importations américaines font le terreau d'une poursuite de l'ascension de l'indice Nasdaq Composite, qui inscrivait hier de nouveaux sommets historiques dès le début de séance (9 575 points).

A signaler côté statistique en particulier les commandes industrielles, publiées mardi. Ce baromètre d'activité très prédictif, a bondi en décembre de 1.8%, nettement au-dessus des attentes. Et pour rappel lundi, l'indice PMI baromètre d'activité industrielle ISM (the Institute for Supply Management) attendu ce mois-ci en hausse à 48.5, est ressorti à 50.9. Un score enthousiasmant qui non seulement bat nettement la cible, mais annonce une expansion du secteur, en dépassant la barre des 50 points. On suivra désormais avec attention demain le rapport fédéral sur l'emploi privé (NFP).

En attendant, les opérateurs ont pris connaissance des résultats de l'enquête du cabinet privé ADP, qui donne un avant-goût très satisfaisant ! Le secteur privé (hors agriculture) aurait créé en décembre 291 000 postes, ce qui explose littéralement la cible à 157 000... Dans l'immédiat, toujours sur le front de l'emploi, les investisseurs viennent de prendre connaissance, une heure avant l'ouverture des débats sur les actions, d'une contraction de 15 000 des inscriptions hebdomadaires aux allocations chômage pour la semaine écoulée (202 000), soit le plus bas niveau enregistré depuis la semaine du 18 avril 2019. Par ailleurs, la dynamique trimestrielle de la productivité est ressortie en hausse, à +1.4%, au-delà des attentes.

La PBOC, banque centrale chinoise, injecte massivement des liquidités et commence à rabaisser ses taux directeurs, et d'autres initiatives sont pressenties sur le volet budgétaire, pour l'aider à résister au choc du nouveau coronavirus. L'institution monétaire a ainsi injecté quelque 1 200 milliards de yuans (156 milliards d'euros) dans l'économie pour contrer l'impact de l'épidémie. Son bilan passe désormais à plus de 560 morts, dont deux hors de Chine continentale.

Pour le volet commerce, le marché apprécie que les signataires du fameux accord commercial sino-américain commencent à se conformer à leurs engagements. Ainsi dès le 14 février, Pékin va réduire ses droits de douane sur 75 milliards de dollars de marchandises fabriquées aux Etats-Unis.

Les opérateurs de marché, bien que finalement plutôt sereins sur cette question, vont rester naturellement attentifs à l'épidémie de coronavirus. Le bilan du nouveau virus 2019-nCoV continue à s'alourdir avec près de 30 200 personnes infectées, soit davantage que recensé lors de l'épisode du coronavirus SRAS de 2002-2003, et près de 600 décès (dont deux en dehors de Chine continentale).

Côté valeurs, Tesla (-17,18% à 734,70 euros) a corrigé, en engageant simplement une phase de consolidation à venir. La correction est à apprécier à l'aune de l'impulsion initiale, très puissante. Aucun message technique négatif n'est ici délivré.

Le secteur des semi-conducteurs ne fait actuellement pas démentir son puissant effet Bêta, à savoir une capacité à amplifier les variations de ses indices de référence.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

Concernant le cadre technique de fond, à savoir celui qu'il convient de présenter en premier: le marché poursuit le tracé d'un mouvement inertiel en balayant rapidement le moindre événement potentiellement négatif, sans qu'aucun mouvement de prise de profit majeur ne soit à l'ordre du jour. La psychologie de marché de fond reste majoritairement acheteuse (voir long blanc ou marubozu doublé d'une structure englobante lundi 06/01, et extension haussière consécutive), mais un peu moins agressive et plus regardante que sur les trois derniers mois de l'année, et en particulier l'exceptionnel mois de décembre, au sein duquel se sont concentrés pas moins de quatre gaps de poursuite. Trend is your friend, selon le simple mais tellement précieux adage boursier: la tendance est l'alliée de l'investisseur ! Ce cadre de fond est inchangé.

A court terme, un événement majeur est survenu mardi, qui marque la fin de la très courte phase de respiration des cours amorcée le 24 janvier: il s'agit de la sortie de l'amplitude d'une courte respiration définie par les 9 088 en bas, et les ex sommets historiques à 9 451 points d'autre part. Une sortie par le haut mardi, avec clôture proche des sommets, et validation par les volumes. Le tir groupé parfait... Avec une confirmation mercredi, nous restons haussier sur l'indice phare des valeurs technologiques de la cote américaine. Le seuil hautement psychologique des 10 000 points gagne désormais en crédibilité en tant que cible à court terme...

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons mentionnées, notre avis est positif sur l'indice Nasdaq Composite à court terme.

Ce scénario haussier est valable tant que l'indice Nasdaq Composite cote au dessus du support à 9451.00 points.

Le conseilLogo TradingSat

Nasdaq Composite
Positif
Résistance(s) :
-
Support(s) :
-

GRAPHIQUE EN DONNEES QUOTIDIENNES

Nasdaq Composite : Les 10 000 points, une cible haussière tout à fait crédible à court terme (©ProRealTime.com)
©2020 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+306.40 % vs -16.43 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat