Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

Nasdaq Composite

COMP - XC0009694271
- -

Nasdaq Composite : Les 10 000 points symboliques agissent en aimant

jeudi 20 février 2020 à 15h24

(BFM Bourse) - A regarder l'historique récent de l'indice Nasdaq Composite, on ne dirait pas qu'il vient de connaître un avertissement (warning) sur les ventes d'Apple, mettant directement en cause les conséquent de l'épidémie de coronavirus sur la consommation intérieure chinoise, et ses impacts sur la chaîne de production et d'approvisionnement des smartphones de l'emblématique marque à la pomme. Apple (-1,83% mardi, soit un très léger décrochage), repartait de l'avant inexorablement dès mercredi (1,45% à 323,62$), à quelques cents de ses sommets absolus. Non seulement Apple n'a aucunement souffert de cet avertissement pourtant anxiogène lors de sa publication - ce qui en dit long sur la psychologie de marché agressive et obstinée à l'achat - mais il n'y a eu aucun effet de contamination (sans mauvais jeu de mot) sur d'autres acteurs majeurs de l'indice, en particulier sur les fournisseurs stratégiques que sont les acteurs des semi-conducteurs...

Il faut dire que du côté de la crise sanitaire liée au coronavirus Covid-19, les espoirs de l'atteinte d'un point d'inflexion dans le nombre quotidien d'infections sont forts. Par ailleurs, la Banque Centrale chinoise a envoyé des messages accommodants rassurants. Elle a de nouveau réduit lundi le coût de financement des banques commerciales pour soutenir une économie paralysée depuis plus d'un mois par l'épidémie du nouveau coronavirus. L'institution monétaire a ainsi proposé lundi 200 milliards de yuans (26,4 milliards d'euros) aux banques sous forme de facilités de prêts à moyen terme (MLF) d'un an, et ce à des conditions améliorées, avec un taux d'intérêt abaissé à 3,15%, au plus bas depuis 2017, contre 3,25% précédemment. L'Institution monétaire a par ailleurs été rassurante sur les fondamentaux de l'économie chinoise dans son rapport trimestriel. Elle estime par ailleurs que l'impact sera "modéré".

Au chapitre statistique, les signaux sont toujours aussi "verts". Hier outre Atlantique, le projecteur était braqué sur l'indice des prix à la production (hors alimentation et énergie), indicateur avancé de l'inflation, qui est ressorti en légère "surchauffe", à +0.5% en janvier contre 0.2% attendu... Les mises en chantier de logements ont également dépassé les attentes. A suivre ce jeudi l'indice des indicateurs avancés (Conference Board) à 16h00. Mais dans l'immédiat, deux indicateurs viennent d'être publiés, et viennent confirmer la confiance dans l'économie américaine:

1) Les inscriptions hebdomadaires aux allocations chômage pour la semaine du 10 au 16 février, sont restées proche d'un niveau plancher vers 200 000 unités (210 000, conformément aux attentes).

2) L'indice manufacturier de la Fed de Philadelphie (le Philly Fed) a bondi ce mois-ci à 36.7 battant à plate couture la cible, et confirmant parfaitement les excellentes dispositions de l'indice Empire State (Fed de New York) publiées plus tôt dans la semaine. Ces indicateurs sont des baromètres pour l'industrie de l'ensemble du pays.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

Concernant le cadre technique de fond, à savoir celui qu'il convient de présenter en premier: le marché poursuit le tracé d'un mouvement inertiel en balayant rapidement le moindre événement potentiellement négatif, sans qu'aucun mouvement de prise de profits majeur ne soit à l'ordre du jour. Les rares corrections, si l'on peut les appeler ainsi, qui émaillent le parcours récent de l'indice, sont très courtes et très peu amples.

La psychologie de marché de fond reste ultra-majoritairement acheteuse. Trend is your friend, selon le simple mais tellement précieux adage boursier: la tendance est l'alliée de l'investisseur ! Ce cadre de fond est inchangé, et il convient de le rappeler car il sert de matrice de trading. Le chapelet de gaps dits de poursuite qui ponctue le parcours de l'indice sont à ce titre parlants.

Le seuil hautement psychologique des 10 000 points gagne désormais en crédibilité en tant que cible à court terme... D'autant que l'indice a mis fin dès lundi 10/02 à une très courte consolidation, en traçant une bougie remarquable en long blanc (marubozu) doublée d'une structure en englobante haussière. Cette bougie se reconnait par son corps allongé (blanc, ou vert en l'occurrence, à savoir une hausse en cours de séance), et par l'absence (totale ou quasi totale) d'ombre haute ou basse. Elle caractérise une mobilisation continue du camp acheteur sur l'ensemble de la période représentée (la séance en l'occurrence).

Le caractère cupide du comportement actuel du marché, dicté par la peur de manquer une occasion d'achat (Fear of Missing Out, ou FOMO), est puissant, unidirectionnel et sans nuance.

Avis positif sur le fond et neutre à l'échelle de la seule séance à venir.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons identifiés, notre opinion est neutre sur l'indice Nasdaq Composite à court terme.

On prendra soin de noter qu'un franchissement des 10000.00 points raviverait la tension à l'achat. Tandis qu'une rupture des 9451.00 points relancerait la pression vendeuse.

Le conseilLogo TradingSat

Nasdaq Composite
Neutre
Résistance(s) :
-
Support(s) :
-

GRAPHIQUE EN DONNEES QUOTIDIENNES

Nasdaq Composite : Les 10 000 points symboliques agissent en aimant (©ProRealTime.com)
©2020 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+310.60 % vs -9.34 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat