Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

Nasdaq Composite

COMP - XC0009694271
- -

Nasdaq Composite : La croissance ralentit moins que prévu, pas d'enthousiasme pour autant

jeudi 28 février 2019 à 15h28

(BFM Bourse) - La consolidation devrait se poursuivre ce jeudi sur les marchés américains, les investisseurs manifestant désormais leur impatience de voir se clôturer l'interminable cycle de négociations commerciales entre Etats-Unis et Chine. Par ailleurs, le dossier géopolitique nord-coréen, qui met en échec D. Trump sur le front diplomatique, ainsi que les vives tensions à la frontière indo-pakistanaise, n'invitent pas à la prise de risque dans l'immédiat. Hier, l'indice Nasdaq Composite faisait du quasi surplace en données de clôture (+0,07% à 7 554 points).

Le représentant américain au Commerce Robert Lighthizer s'est plu à souligner que si les négociations commerciales entre la Chine et les Etats-Unis avaient progressé, le succès d'un éventuel accord dépendrait avant tout de sa mise en oeuvre effective, laissant entendre que le respect de leurs engagements n'était pas particulièrement le fort des dirigeants chinois...

En ce qui concerne le sommet de Hanoi, force est de constater que le départ de Trump de la table des négociations, au moment critique du traitement des questions de dénucléarisation du nord de la péninsule, il sonne comme un cinglant échec de l'autorité de l'ancien magnat de l'immobilier, visiblement plus efficace sur les négociations d'affaires. Il faut dire que la Corée du Nord, représentée par son dirigeant "suprême", selon la formule consacrée, a imposé en contrepartie la levée de 100% des sanctions, qui avaient suivi les différents épisodes de provocation du régime (essais balistique à proximité du Japon notamment).

Au chapitre macroéconomique, les investisseurs viennent de prendre connaissance des données avancées de la croissance américaine du dernier trimestre 2018, données dont la publication accuse un retard d'un mois en raison du shutdown. En rythme annuel, au quatrième trimestre, le Produit Intérieur Brut américain a crû de 2.6%, soit un ralentissement prononcé, mais beaucoup moins qu'attendu (+2,2%). Par ailleurs, les inscriptions hebdomadaires aux allocations chômage pour la semaine du 18 au 24 février sont ressorties en hausse, de 8 000 unités, sans s'éloigner significativement toutefois du consensus.

Assez peu de choses à se mettre sous la dent mercredi. Les données de décembre de la balance commerciale des biens aux Etats-Unis, comme les données finales des stocks des grossistes, publiées avec beaucoup de retard en raison du shutdown, ont manqué le consensus.

A suivre l'indice d'activité PMI de Chicago à 15h45.

Côté valeurs, nous mettions sous surveillance Tesla hier, alors que les tensions entre la SEC (le gendarme de la Bourse américaine) et le fantasque fondateur et patron de la firme automobile Elon Musk sont au plus hauts. Les risques encourus peuvent aller jusqu'à une interdiction de diriger une entreprise cotée. Le titre a progressé de 5,67% à 314,74$ mercredi, dans l'attente de nouvelles annonces de Musk. Plus d'informations ici.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

Premier signe d'essoufflement, enregistré lundi sur le plan technique depuis longtemps, avec une ouverture en gap haussier, qui a été suivi d'une incapacité à s'extraire plus avant.

Confirmation de cette psychologie de marché, avec la formation d'une quasi étoile doji, avec clôture légèrement dans le rouge mardi. Mercredi, l'indice n'est pas parvenu a dépassé les points hauts de lundi, confortant un peu plus les probabilités d'assister en fin de semaine au tracé définitif d'une bougie hebdomadaire en englobante baissière.

La machine haussière a calé, faute de carburant, et ce n'est pas la première fois dans l'historique récent de l'indice, à proximité des 7 570 points: une zone de résistance commence donc à se former. Dans l'immédiat toutefois, l'indice dispose d'une marge importante pour souffler sereinement sans qu'aucun signe de retournement durable ne soit validé.

Avis négatif réitéré à l'échelle de la séance à venir.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons mentionnées, notre avis est négatif sur l'indice Nasdaq Composite à court terme.

Ce scénario baissier est valable tant que l'indice Nasdaq Composite cote en dessous de la résistance à 7572.00 points.

Le conseilLogo TradingSat

Nasdaq Composite
Négatif
Résistance(s) :
-
Support(s) :
-

GRAPHIQUE EN DONNEES QUOTIDIENNES

Nasdaq Composite : La croissance ralentit moins que prévu, pas d'enthousiasme pour autant (©ProRealTime.com)
©2020 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+305.90 % vs +0.72 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat