Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

Nasdaq Composite

COMP - XC0009694271
- -

Nasdaq Composite : L'urgence c'est (encore et toujours) de garder son calme

mercredi 11 mars 2020 à 14h14

(BFM Bourse) - Après un vif rebond hier, les principaux indices sur actions de l'autre côté de l'Atlantique devraient ouvrir en nette baisse ce mercredi, les opérateurs se montrant peu convaincus par les annonces budgétaires de Trump. L'indice Nasdaq Composite, indice phare des valeurs technologiques de la cote américaine, a rebondi de 4,95% à 8 344 points, après avoir subi un krach la veille (-7,29%).

Les marchés se tournent nerveusement du côté de la Fed, qui a déjà abaissé des taux fédéraux (fed funds) de 50 points de base dans la précipitation la semaine dernière à l'issue d'une réunion du G7 Finances. "Les probabilités d'une baisse de taux de la Fed sont maintenant de 97% pour 75 points de base, alors qu'hier les probabilités étaient plutôt pour une baisse de 100 pdb pour la réunion du mois de mars." relève Vincent Boy, analyste marché chez IG France.

Donald Trump, qui craint une contraction de la consommation, principale moteur de la croissance outre Atlantique, ne manquera pas de mettre une pression accrue sur Mr Powell.

L'impétueux et impulsif Président américain, inquiet pour son bilan, et obsédé par sa réélection, creuse toutes les pistes possibles pour une relance budgétaire. S'il a parlé d'allègements fiscaux, entre autres mesures de soutien dans le cadre de l'épidémie, rien de précis n'a filtré sur ses négociations avec le Congrés.

Concernant la situation sanitaire et son impact, encore difficilement chiffrable à l'instant t, sur l'économie américaine:

Si les réouvertures progressives d'usines en Chine de confirme, avec un palier du nombre de cas quotidien détectés, la propagation vitesse grand V du nombre de cas sur l'ensemble de la planète angoisse les salles des marchés.

Pour la seule Californie, qui concentre nombre de sièges de sociétés présente au sein de l'indice étudié, 3 morts sont à déplorer, pour 157 cas confirmés, auquel on peut ajouter les 221 cas détectés dans le paquebot Grand Princess dans la baie de San Francisco. A l'échelle des Etats-Unis dans leur ensemble, 29 morts sont comptabilisés pour plus de 1000 cas détectés.

Pour rappel lundi, le krach a touché hier tous les secteurs, sur fond de peurs liées à l'épidémie mondiale de coronavirus, qui tourne à la pandémie, selon les termes de l'OMS. Le krach pétrolier de la fin de semaine passée, a joué le rôle de détonateur, allumant la panique dans un terreau de peur qui était déjà bien installée. L'indice Nasdaq Composite, indice phare des valeurs technologiques de la cote américaine, a alors plongé de 7,29% à 7 950 points, dans des volumes épais.

Le point macroéconomique est inutile car les salles des marchés n'ont que faire des toujours aussi bons et solides chiffres statistiques américaines, surtout s'ils concernent le mois de janvier. Les indicateurs avancés, à valeur de baromètre, ou les chiffres concernant février, seront plus intéressants, mais l'agenda en est vierge dans l'immédiat. Seule la dynamique des prix (IPC) a retenu l'attention ce mercredi, sans mauvaise surprise.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

Avec le krach subi lundi, ce sont, en cours de séance, deux anciens gaps de poursuite qui ont été balayés, portant à six le nombre de gaps effacés depuis le 27 février... Le message baissier délivré est puissant. Le retracement en une poignée de séances de près de cinq mois de hausse interrompue est brutal, fruit de peurs accumulées transformées en panique sur la séance de lundi.

Nous précisions hier avant l'ouverture des débats:

"A très court terme, la structure même de la bougie tracée hier, sans corps, bien qu'elle invite à anticiper une réaction positive ponctuelle ce mardi, laisse augurer la formation, à terme, de nouveau points bas dans la jambe corrective amorcée le 24 février, jambe qui devient qualifiable de majeure."

C'est, après le rebond de mardi, vers la formation de nouveaux points bas que nous nous acheminons.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons mentionnées, notre avis est négatif sur l'indice Nasdaq Composite à court terme.

Ce scénario baissier est valable tant que l'indice Nasdaq Composite cote en dessous de la résistance à 9088.00 points.

Le conseilLogo TradingSat

Nasdaq Composite
Négatif
Résistance(s) :
-
Support(s) :
-

GRAPHIQUE EN DONNEES QUOTIDIENNES

Nasdaq Composite : L'urgence c'est (encore et toujours) de garder son calme (©ProRealTime.com)
©2020 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+332.80 % vs -7.98 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat