Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

Nasdaq Composite

COMP - XC0009694271
- -

Nasdaq Composite : Indifférence face au deal commercial, mais pas aux statistiques du jour...

jeudi 16 janvier 2020 à 15h29

(BFM Bourse) - Calme plat après la signature d'un accord commercial pourtant historique entre Etats-Unis et Chine. Le Nasdaq Composite (+0,08% à 9 258 points hier) devrait ouvrir sur une note légèrement positive ce mardi, non pas en raison de ce deal déjà très largement dans les cours, mais avec le soutien entre autres de ventes au détail au-delà des attentes, et d'un Philly Fed enthousiasmant...

Dans le cadre de cet accord partiel paraphé mercredi à Washington, Pékin s'est engagé à acheter pour 200 milliards de dollars de produits américains supplémentaires au cours des deux prochaines années, afin de réduire le déséquilibre commercial entre les deux pays - une grande revendication de Donald Trump. L'accord contient également des dispositions relatives à la protection de la propriété intellectuelle et aux conditions de transfert de technologies, autres grandes exigences de Washington.

Mais plusieurs bémols sont à relever:

1) Il s'agit d'un accord préliminaire, partiel, qui servira de principe à un chapelet d'accords complémentaires successifs dont les détails, eux, ne sont pas connus.

2) Des pans entiers restent en suspens, notamment sur notamment sur les produits de base américains (matières premières et énergie) sur lesquels la Chine s'est engagée à acheter pour près de 95 milliards de dollars supplémentaires sur les deux prochaines années.

3) En aucun cas l'accord ne signifie un enterrement de la hache de guerre commerciale entre les deux superpuissances économiques; il acte tout au plus une volonté géopolitique commune d'apaisement et de construction. On parlera d'une trêve enfin actée.

Comme nous le précisions en préambule, ce sont les statistiques publiées à 14h30 qui viennent apporter de "chaleur" en pré-ouverture:

Tout d'abord, les ventes au détail (hors automobiles) pour le mois de décembre ont progressé de 0.7% en rythme mensuel, bien au-delà des attentes, après une stagnation en novembre. Un indicateur à fort impact en Bourse, dans une économie où traditionnellement, la consommation intérieure demeure le moteur principal de création de la richesse nationale.

Les inscriptions hebdomadaires aux allocations chômage, ensuite, pour la semaine du 06 au 12 janvier, ont décru davantage que ne l'anticipaient en moyenne les analystes et économistes interrogés, à un niveau proche des 200 000, abondant dans le sens d'une santé toujours aussi forte de l'emploi américain, dont le seul vrai souci est l'apparition progressive de sous-secteurs en forte tension (difficulté d'embauche), dans le bâtiment en particulier.

Enfin, l'indice manufacturier de la Fed de Philadelphie (le Philly Fed pour les initiés) a bondi ce mois-ci à 17.0 points (contre 0.3 le mois-dernier), battant largement le consensus. L'indicateur à valeur de baromètre industriel est au plus haut depuis juillet.

Hier pour rappel, Enfin, l'Empire State Index (indice manufacturier de la Fed de New York) est ressorti en hausse très nette, à 4.8 ce mois-ci.

L'appétit pour le risque est nourri par ailleurs par la suite favorable du bal des trimestriels des groupes bancaires, avec Morgan Stanley (au-dessus des attentes). Le tir est quasiment groupé depuis le début des publications des grandes banques.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

Le marché poursuit le tracé d'un mouvement inertiel en balayant rapidement le moindre événement potentiellement négatif, sans qu'aucun mouvement de prise de profit majeur ne soit à l'ordre du jour.

Une moindre agressivité à l'achat est toutefois notable depuis le 27 décembre.

Que l'on ne se méprenne pas pour autant: la psychologie de marché de fond reste majoritairement acheteuse (voir long blanc ou marubozu doublé d'une structure englobante lundi 06/01, et extension haussière consécutive), mais moins agressive et plus regardante que sur les trois derniers mois de l'année, et en particulier l'exceptionnel mois de décembre, au sein duquel se sont concentrés pas moins de quatre gaps de poursuite.

Trend is your friend, selon le simple mais tellement précieux adage boursier: la tendance est l'alliée de l'investisseur !

Avis positif à l'échelle de la séance à venir.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons mentionnées, notre avis est positif sur l'indice Nasdaq Composite à court terme.

Ce scénario haussier est valable tant que l'indice Nasdaq Composite cote au dessus du support à 9000.00 points.

Le conseilLogo TradingSat

Nasdaq Composite
Positif
Résistance(s) :
-
Support(s) :
-

GRAPHIQUE EN DONNEES QUOTIDIENNES

Nasdaq Composite : Indifférence face au deal commercial, mais pas aux statistiques du jour... (©ProRealTime.com)
©2020 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+310.60 % vs -9.34 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat