Bourse > Nasdaq Composite > Nasdaq Composite : Gardons un oeil attentif aux volumes
Nasdaq CompositeNasdaq Composite COMP - XC0009694271COMP - XC0009694271
7 239.47 -0.23 %
7 236.51Ouverture : 7 303.26+ Haut : 7 226.38+ Bas :
+0.04 %Perf Ouverture : 7 505.77Clôture veille : 0Volume :

Nasdaq Composite : Gardons un oeil attentif aux volumes

(Tradingsat.com) - L'indice Nasdaq Composite continue de voler de records en records historiques. Hier encore, l'indice phare des valeurs technologiques de la cote américaine visitait des territoires jamais explorés, en gagnant 0,73% à 6 091 points, à la faveur de la très bonne forme boursière des géants du web: Google, Apple, Facebook, Amazon, groupe connu sous l'acronyme de GAFA. A titre de comparaison, au plus haut de l'année 2000, juste avant l'éclatement de la bulle des technologiques, l'indice cotait 5 132 points...

Au chapitre macroéconomique vendredi, sur le premier trimestre, en rythme annualisé, le Produit Intérieur Brut n'a progressé que de 0,7%, soit beaucoup moins que ne l'espéraient en moyenne les économistes (1,3%), contre 2,1% au trimestre précédent, selon les chiffres du Département du Commerce.

Les opérateurs n'ont pas l'intention de se défausser pour autant significativement de leurs actifs à risque, et misent déjà sur les bienfaits à venir de la politique fiscale de Donald Trump sur la création de richesse.

Par ailleurs, vendredi, l'indice PMI de Chicago est ressorti en hausse à 58,3, contre 56,9 anticipé en moyenne par les économistes. Enfin, hier, l'indice PMI manufacturier ISM est ressorti en nette baisse à 54,8, contre 57,2 enregistré précédemment.

Sur le front de la politique budgétaire américaine, Républicains et Démocrates se sont mis d'accord sur un budget, à la Chambre des Représentants et au Sénat. Un budget qui fait la part belle, comme l'avait promis Donald Trump, à la Défense. En revanche, aucune ligne n'est allouée au projet de construction du fameux mur promis par le Président Américain, pour lutter contre l'immigration illégale à la frontière mexicaine.

Sur le front géopolitique, le déroutant Président des Etats-Unis fait volte-face dans son approche du dossier nord-coréen, et n'exclue désormais pas la voie diplomatique, après sa démonstration de force, avec déploiement d'un porte-avions en direction de la péninsule. Il n'exclue donc désormais pas de rencontrer le leader nord-coréen, Kim Jong-Un, si "les conditions sont réunies"...

Les opérateurs ne devraient pas à court terme prendre de décisions tranchées, à la veille d'une réunion de deux jours du Comité de politique monétaire de la Fed (Federal Reserve). L'occasion de jauger du caractère offensif de l'Institution sur l'année 2017, et donc du rythme de remontée du loyer du Dollar sur l'année en cours.

Le marché garde par ailleurs un oeil attentif à la campagne présidentielle française, à quatre jours de la fin de la campagne officielle. Le marché outre Atlantique a plébiscité pour rappel, lundi 24 avril, la première place au premier tour du section, d'E. Marcon, avec un peu plus de 24% des voix. Même si Emmanuel Macron reste le favori des sondages, l'écart se resserre entre lui et son adversaire, Marine Le Pen. Crédité à 59% des voix, contre 41% pour la candidate du Front national, l'ancien ministre de l'Economie enregistre une baisse de deux points par rapport au sondage précédent, émanant de l'institut Kantar Sofres-OnePoint, réalisé pour LCI et Le Figaro (61% contre 39%).

Si l'agenda sera désert cette après-midi, le reste de la semaine sera plutôt dense en publications importantes, avec en point d'orgue sur le front statistique, le rapport officiel sur l'emploi américain vendredi. Les opérateurs auront un avant-goût demain avec la publication de l'enquête au sens du cabinet privé en ressources humaines ADP (Automatic Data Processing).

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

Pas de changement de psychologie de marché. L'indice phare des valeurs technologiques de la cote américaine a fait la semaine passée plus que confirmer sa sortie de range. L'optimisme exacerbé des opérateurs, soulagés par l'issue du premier tour de la présidentielle française, et encouragés par la microéconomie, a permis le tracé de deux gaps successifs, non recouverts (24 et 25 avril). Cette succession est un indice clé en analyse technique. On parlera de gaps dits de poursuite de mouvement.

Conjuguée à la force des volumes, qui mesurent le degré de participations des opérateurs, ces "trous de cotation" militent puissamment en faveur d'une extension de la vague haussière. L'indice s'est donc affranchi très nettement du range que nous avions identifié, entre 5 800 et 5 930 points (amplitude la bougie de "retracement" du 21 mars), au sein duquel il a accumulé beaucoup d'énergie. Une énergie aujourd'hui restituée.

Un tassement progressif des gains est toutefois à prévoir à très court terme. On observera attentivement la dynamique des volumes de transaction. Le moindre début de divergence entre des cours ascendants, et des volumes en décélération devra nous mettre la puce à l'oreille. En attendant, force est de constater que le niveau de participation des opérateurs a accompagné la sortie de range du 24 avril, en y donnant du sens.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons mentionnées, notre avis est positif sur l'indice Nasdaq Composite à court terme.

Ce scénario haussier est valable tant que l'indice Nasdaq Composite cote au dessus du support à 5928.00 points.

Le conseil Nasdaq Composite
Positif
  • Résistances & Supports
  • Résistance(s) : 6500.00
  • Support(s) : 5928.00 / 5800.00 / 5576.00
  • Ecarts résistances / supports
  • Ecart(s) résistance : -11 %
  • Ecart(s) support : -22 % / -25 % / -30 %

Graphique en données quotidiennes

Nasdaq Composite : Gardons un oeil attentif aux volumes (©ProRealTime.com)
Graphique réalisé à partir du logiciel Prorealtime
TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...